Cet article date de plus de neuf ans.

Ray Harryhausen, le maître des effets spéciaux, est mort

Celui qui a inspiré Steven Spielberg, James Cameron, Peter Jackson ou encore George Lucas est mort à l'âge de 92 ans à Londres.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Ray Harryhausen au Musée du film de Londres, le 29 juin 2010.  (MATT LLOYD / SIPA)

Il a inspiré les plus grands réalisateurs. Un des grands pionniers des effets spéciaux au cinéma, Ray Harryhausen, est mort mardi 7 mai à l'âge de 92 ans à Londres. Cet homme né en 1920 à Los Angeless'est illustré par ses trucages et ses créations de monstres des années 1940 aux années 1980.

Il a notamment inventé la Dynamation, une technique de combinaison des prises de vues réelles et de miniatures dans les années 50. Ray Harryhausen est surtout connu pour son travail dans des films tels que Jason et les Argonautes (1963) et Le choc des Titans (1981). 

Sans lui, ni "Star Wars" ni "Seigneurs des anneaux"

"L'influence de Ray sur les réalisateurs d'aujourd'hui a été énorme: Steven Spielberg, James Cameron, Peter Jackson, George Lucas, John Landis et le Britannique Nick Park citent Harryhausen comme l'homme dont l'oeuvre a inspiré leurs propres créations", souligne sa famille dans un communiqué.

"Ray nous a tous grandement inspirés dans l'industrie" des effets spéciaux, confirme George Lucas, le réalisateur de la saga culte La Guerre des Etoiles. "L'art de ses premiers films, avec lesquels la plupart d'entre nous ont grandi, nous a tellement inspirés. Sans Ray Harryhausen, il n'y aurait probablement pas eu de Star Wars", observe-t-il.

Idem pour le réalisateur néo-zélandais Peter Jackson. Il dit de sa trilogie Le Seigneur des anneaux que c'est son "film Ray Harryhausen". Car "il n'aurait jamais été fait, pas par moi en tout cas" sans l'apport de ce maître des effets spéciaux.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cinéma

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.