Vanessa Paradis présidera le festival du cinéma américain de Deauville

Le festival du cinéma américain de Deauville aura bien lieu, présidé par Vanessa Paradis. Il projettera des films qui devaient aller à Cannes.

L\'actrice et chanteuse Vanessa Paradis au défilé Chanel à Paris, le 2 octobre 2018
L'actrice et chanteuse Vanessa Paradis au défilé Chanel à Paris, le 2 octobre 2018 (JEAN-MARC HAEDRICH/SIPA)

La comédienne et chanteuse Vanessa Paradis présidera le jury du 46e Festival du cinéma américain de Deauville qui est maintenu et qui aura lieu du 4 au 13 septembre prochain et qui présentera "des films événements" prévus au festival de Cannes, qui n'a pas pu avoir lieu en raison de la crise sanitaire.

En choisissant Vanessa Paradis, "c'est avant tout une artiste atypique et audacieuse que nous avons voulu honorer", écrit Bruno Barde, directeur du festival, rappelant les multiples facettes artistiques de la nouvelle présidente ainsi que "son parcours de femme responsable et engagée" dont le "talent" et la "notoriété séduisent tous les publics y compris au-delà de nos frontières".

"Depuis sa création en 1975, le Festival du cinéma américain de Deauville met en avant la diversité du cinéma américain, des grandes productions hollywoodiennes aux films indépendants" et présente "plus d'une soixantaine de films", soulignent les organisateurs.

Un hommage à Kirk Douglas et des films de Cannes

Un hommage sera rendu à Kirk Douglas, qui avait participé deux fois à ce festival et qui est décédé en février dernier.

Pour cette édition particulière après la pandémie qui a paralysé de nombreux pays, le festival de Deauville présentera "des films événement" qui devaient être projetés au festival de Cannes, annulé cette année, apprend-on sur son site internet. Deauville "ouvre ses portes" aussi au Festival international du film d'animation d'Annecy, également annulé. "L'occasion pour le public de découvrir sur grand écran des films inédits dont il a été privé."

L'édition 2019 du festival de Deauville avait été présidée par Catherine Deneuve.