Festival de Cannes : les frères Dardenne et Nicolas Bedos en compétition

Les frères Dardenne, double lauréat de la Palme d'or, présentent leur film avec une histoire portant sur la radicalisation, tout comme l’humoriste Nicolas Bedos. 

France 2

"Deux films très différents au programme lundi 20 mai du festival de Cannes 2019. Le premier, c'est le nouveau des frères Dardenne. Les réalisateurs belges ont signé Le Jeune Ahmed. C'est l'histoire de la radicalisation et l'embrigadement d'un jeune adolescent de 13 ans. Le duo a voulu s'intéresser à ce djihad de proximité", détaille le journaliste de France 2 Anthony Jolly à Cannes (Alpes-Maritimes) lundi matin

Première pour Nicolas Bedos à Cannes en tant que réalisateur

"Dans un tout autre style, La Belle Époque, c'est le nouveau film de Nicolas Bedos avec un casting de luxe : Fanny Ardant, Guillaume Canet ou encore Daniel Auteuil. C'est l'histoire d'une entreprise qui propose à ses clients de replonger et de revivre une époque de leur vie. C'est le second film de l'humoriste et écrivain, fils de Guy Bedos, après Monsieur et Madame Adelman. C'est aussi sa première participation à Cannes en tant que réalisateur", conclut Anthony Jolly. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Les frères Dardenne (Luc et Jean-Pierre Dardenne), déjà deux fois palmés (Rosetta en 1999 et L\'enfant en 2005) seront là avec Le jeune Ahmed, un film sur la radicalisation d\'un adolescent en compétition pour la Palme d\'or. 
Les frères Dardenne (Luc et Jean-Pierre Dardenne), déjà deux fois palmés (Rosetta en 1999 et L'enfant en 2005) seront là avec Le jeune Ahmed, un film sur la radicalisation d'un adolescent en compétition pour la Palme d'or.  (ALBERTO PIZZOLI / AFP)