En images Festival de Cannes 2023 : Tom Hanks, Adrien Brody, Scarlett Johansson et Matt Dillon, emmenés par Wes Anderson sur un tapis rouge en délire

Article rédigé par franceinfo Culture
France Télévisions - Rédaction Culture
Publié
Temps de lecture : 1 min
Pour la huitième soirée du Festival de Cannes, une véritable pluie de stars hollywoodiennes, emmenées en bus d'époque par Wes Anderson, a ébloui les photographes qui n'en croyaient pas leurs objectifs. Ajoutez l'équipe japonaise de Takeshi Kitano et le cinéaste italien Marco Bellocchio et ses comédiens.

Le début de soirée commence fort sur le tapis rouge. À l'occasion de l'avant-première mondiale de son onzième film "Asteroid City", le réalisateur Wes Anderson débarque en bus des années cinquante avec un casting de folie. Tom Hanks, Scarlett Johansson, Maya Hawke, Steve Carell, mais aussi Rita Wilson, Matt Dillon, Jason Schwartzman, ou encore Adrien Brody font le bonheur des photographes et des collecteurs d'autographes. Il y a onze ans, Wes Anderson foulait pour la première fois les marches du festival cannois pour présenter "Moorise Kingdom". Aujourd'hui, de retour à la compétition, deux ans après "The French Dispatch", le cinéaste texan revient faire crépiter les flashs des photographes et présente une comédie cosmique au cœur d'un désert américain.

Montant à son tour les marches avec son équipe du film "Rapito" ("L'Enlèvement"), une autre grande figure du Festival de Cannes, honoré d'une Palme d'or d'honneur en 2021 et auteur d'une très récente série qui a fait un carton, "Esterno Notte" : Marco Bellocchio. Le cinéaste de 83 ans est, lui aussi, en compétition avec son nouveau film "Rapito" ("L'Enlèvement") inspiré de l'histoire d'Edgardo Mortara, un enfant juif de Bologne qui, au milieu du XIXe siècle, fut enlevé par la Papauté après avoir été baptisé en secret par sa nourrice. 

La troisième star du jour n'est pas la moindre. Treize ans après "Outrage", le cinéaste japonais Takeshi Kitano fait son grand retour au Festival avec le film évènement "Kubi", présenté hors compétition en sélection Cannes Première. Le réalisateur propose un film d'époque dans un Japon du XVIe siècle, bouleversé par des conflits entre divers seigneurs.

Tom Hanks, la légende de "Forest Gump" et de "Philadelphia" goûte à la montée des marches aux côtés de Scarlett Johansson, la comédienne américaine révélée à 14 ans dans le film "L'Homme qui murmurait à l'oreille des chevaux" de Robert Redford. (LOIC VENANCE / AFP)
Rupert Friend fait danser Maya Hawke sur le tapis rouge. (CHRISTOPHE SIMON / AFP)
Ne vous fiez pas aux apparences, Tom Hanks ne s'énerve pas. Rita Wilson et lui demandent à un membre de l'équipe du Festival s'ils doivent retourner au début du tapis rouge avec le reste de l'équipe du film "Asteroid City". (ANTONIN THUILLIER / AFP)
Le réalisateur japonais Takeshi Kitano salue le public et présente son ultime long-métrage. (CHRISTOPHE SIMON / AFP)
Adrien Brody n'a pas quitté son téléphone pour prendre des selfies sur le tapis rouge, malgré l'interdiction du Festival. Il prend cette fois-ci la pose avec des photographes amusés. (VITTORIO ZUNINO CELOTTO / GETTY IMAGES EUROPE)
Scarlett Johansson et Colin Jost rigolent sous l'objectif des photographes. (CHRISTOPHE SIMON / AFP)
Wes Anderson entouré d'une fabuleuse équipe de stars. (ANDREAS RENTZ / GETTY IMAGES EUROPE)
Les invités se pressent pour assister à l'avant-première du film de Wes Anderson. La diététicienne Maye Musk prend la pose en compagnie de Fan Bingbing, l'une des actrices les plus célèbres de Chine. (ANDREAS RENTZ / Getty Images)
Scarlett Johansson éblouissante dans une robe rose et blanche sur le tapis rouge. (VALERY HACHE / AFP)
Wes Anderson, Tom Hanks, Scarlett Johansson et Jason Schwartzman profitent encore un peu du tapis rouge cannois. (ANTONIN THUILLIER / AFP)
La légende du cinéma transalpin, Marco Bellocchio, arrive sur le tapis rouge pour présenter son nouveau film "Rapito", en lice pour la Palme d'or. (LOIC VENANCE / AFP)
Marco Bellocchio tout sourire, en compagnie des acteurs Fausto Russo Alesi, Barbara Ronchi et Enea Sala. (LOIC VENANCE / AFP)
Marco Bellocchio est accueilli par Thierry Fremaux, délégué général du festival de Cannes, lors de la montée des marches. (ANTONIN THUILLIER / AFP)

Découvrez nos grilles de mots fléchés exclusives sur le thème du Festival de Cannes

jouer maintenant

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.