Festival de Cannes 2023 : Pierre Niney et Blanche Gardin dans « Le livre des solutions » auto-fiction hilarante de Michel Gondry

Après 8 ans d'absence, le réalisateur Michel Gondry fait son retour avec "Le livre des solutions", l'un des films les plus drôle du Festival de Cannes. Le récit tendre et chaotique d'un réalisateur aussi génial que tourmenté.
Article rédigé par Ariane Combes-Savary
France Télévisions - Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Pierre Niney et Blanche Gardin dans "Le livre des solutions" de Michel Gondry (The Jokers Films)

"S’il vous manquait encore une preuve que les cinéastes sont complètement dingues, en voici une." Les quelques mots de Blanche Gardin, à quelques minutes de la projection à Cannes du dernier film de Michel Gondry, annoncent la couleur. Le livre des solutions, autoportrait génial d’un réalisateur ultra créatif et indomptable, se permet toutes les excentricités. Ce mélange d'ingéniosité, d'artisanat et de folie créatrice amène un souffle humoristique réjouissant dans la sélection de la Quinzaine des cinéastes.

Les idées fusent jour et nuit

Sous les traits d'un Pierre Niney aussi agaçant qu'attachant, Marc est un réalisateur incompris, le cauchemar des producteurs soucieux de leur retour sur investissement. Lorsqu'il comprend que les financeurs de son film s'apprêtent à le terminer sans lui, il s'enfuit avec son équipe et ses rushs chez sa tante Denise dans les Cévennes.

Extrait du film "Le livre des solutions" de Michel Gondry. Avec Pierre Niney et Blanche Gardin
Extrait du film "Le livre des solutions" de Michel Gondry. Extrait du film "Le livre des solutions" de Michel Gondry. Avec Pierre Niney et Blanche Gardin (The Jokers Films)

Ce chef d'équipe sans concession, dont les idées fusent jour et nuit, emmène dans son sillage, une monteuse opiniâtre (Blanche Gardin) qui oscille entre protection bienveillante et exaspération, une chargée de production dévouée (Frankie Wallach) et un assistant allergique qui a le don de tousser en toute circonstance. Pilier bienveillant et accueillant de cette petite communauté, la tante Denise (Françoise Lebrun) veille avec un amour sans faille sur son neveu aux allures de génie.

Drôle et poétique

La frénésie de Marc est incroyablement drôle et poétique. Le livre des solutions, à l'image de son personnage principal, s'autorise toutes les digressions. C'est ainsi qu'un renard en papier ouvre son salon de coiffure au milieu du film et que Denise se retrouve à transmettre ses secrets de cuisine dans un DVD consacré aux recettes climatiques.

A travers ce portrait touchant d'un homme qui se sent "triste le matin et manipulé l’après-midi", Michel Gondry va loin dans l'autodérision. Il rend aussi hommage à tous ceux qui, malgré les colères et la frénésie créatrice incontrôlable, protègent avec tendresse cet artiste tourmenté qui ne parvient pas à regarder son film en intégralité.

L’histoire ne dit pas si Michel Gondry lui-même a visionné son film avant sa projection à Cannes. Quelle que soit la réponse, cette comédie est chaudement recommandée.

L'affiche du film "Le journal des solutions" de Michel Gondry (The Jockers Films)

La fiche

Genre : Comédie 
Réalisateur : Michel Gondry
Acteurs : Pierre Niney, Blanche Gardin, Françoise Lebrun, Vincent Elbaz, Frankie Wallach et Camille Rutherford
Pays : France
Durée : 1h42
Sortie : Prochainement

Synopsis : Marc s'enfuit avec toute son équipe dans un petit village des Cévennes pour finir son film chez sa tante Denise. Sur place, sa créativité se manifeste par un million d'idées qui le plongent dans un drôle de chaos. Marc se lance alors dans l’écriture du Livre des Solutions, un guide de conseils pratiques qui pourrait bien être la solution à tous ses problèmes.

Découvrez nos grilles de mots fléchés exclusives sur le thème du Festival de Cannes

jouer maintenant

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.