"C'est impossible d'avouer qu'on est schizophrène" : rencontre avec Brieuc Carnaille, réalisateur du film "Le Soleil de trop près"

"Le Soleil de trop près", premier film de Brieuc Carnaille, raconte l'histoire de Basile, atteint de schizophrénie, tout juste sorti d’hôpital psychiatrique et qui tente de se réintégrer. Un long métrage puissant que nous raconte le jeune cinéaste. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
L'acteur Clément Roussier incarne Basile dans le rôle principal. (France 3 Hauts-de-France : C. Massin / B.Espalieu / M-E. Masson)

Avec son film Le Soleil de trop près, Brieuc Carnaille nous plonge dans le quotidien de Basile (Clément Rouxel), récemment diagnostiqué schizophrène. Pour son premier long métrage, Brieuc Carnaille a choisi sa ville natale, Roubaix, pour faire évoluer ce personnage au parcours tortueux. "La trajectoire de Basile est très similaire à la trajectoire de la ville de Roubaix. C'est une ville cabossée comme lui mais qui est aussi empreinte d'une vraie poésie", témoigne le jeune réalisateur. 

Rencontre Brieuc Carnaille, film "Le Soleil de trop près"
FTR

Après un séjour en hôpital psychiatrique, Basile se réfugie chez sa seule famille, sa sœur Sarah, incarnée par l'actrice Marine Vacth. C'est là que commence le chemin de la réinsertion, une épreuve pour le personnage principal et ses proches constamment inquiets. "Quand on vit avec un malade comme ça, il y a un poids de la culpabilité et c'est l'usure qui fait qu'on craque. L'usure pour le personnage de Sarah, la sœur de Basile, c'est quand Basile va empiéter dans sa vie à elle", raconte Brieuc Carnaille.

Le tabou de la schizophrénie

Le réalisateur souhaite briser un tabou et éclairer le public sur cette maladie peu ou mal connue qu'est la schizophrénie. "La maladie mentale, c'est plus simple d'en parler aujourd'hui, c'est plus acceptée. La schizophrénie, ce n'est pas du tout le cas, c'est impossible aujourd'hui d'avouer que l'on est schizophrène", explique-t-il.

"Basile souffre de la schizophrénie paranoïde, il sort d'un premier séjour à l'hôpital donc, la maladie est nouvellement déclarée. Et s'il prend les médicaments correctement, il peut vivre normalement", indique Brieuc Carnaille. Pour lui, cela fait aussi partie des aspects méconnus de la maladie, le fait qu'un malade soigné puisse se comporter de façon normale.

"Le Soleil de trop près", de Brieuc Carnaille, avec Clément Roussier, Marine Vacth, Diane Rouxel, 1h30, sortie le 28 septembre 2022. 

> Lire aussi notre critique du film

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cinéma

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.