Angelina Jolie révèle avoir subi une ablation des seins

L'actrice américaine explique avoir choisi une double mastectomie en préventif car elle avait 87% de risques de développer un cancer du sein.

L\'actrice américaine Anjelina Jolie, au festival de Sarajevo (Bosnie-Herzégovine), le 7 juillet 2012. 
L'actrice américaine Anjelina Jolie, au festival de Sarajevo (Bosnie-Herzégovine), le 7 juillet 2012.  (STJEPANOVIC DANKO / SIPA)

"J'ai choisi de ne pas garder cette histoire pour moi parce qu'il y a beaucoup de femmes qui ne savent pas qu'elles vivent actuellement sous l'ombre du cancer." Angelina Jolie assure qu'elle avait 87% de chances de développer un cancer du sein. Pour prévenir ce risque, elle a subi une double mastectomie, une opération chirurgicale consistant à enlever, partiellement ou totalement, le sein. Un "choix médical" que l'actrice américaine raconte dans une longue tribune publiée dans le New York Times (lien en anglais).

"Prendre les devants"

Elle y raconte le combat de sa mère, morte d'un cancer à l'âge de 56 ans et souligne qu'elle est elle-même porteuse d'un gène défectueux qui accroît le risque de cancer des ovaires et du sein.  "Quand j'ai su quelle était ma situation, j'ai décidé de prendre les devants et de minimiser les risques autant que possible, écrit l'actrice. J'ai décidé de subir une double mastectomie préventive. J'ai commencé par les seins, le risque de cancer du sein étant plus élevé que le risque de cancer des ovaires (…)."

Le 27 avril, Angelina Jolie a terminé les trois mois de protocole médical liés à l'opération. Deux semaines plus tard, elle est opérée. Une intervention qu'elle raconte comme "une scène sortie d'une film de science fiction". Il lui a fallu encore attendre neuf semaines pour avoir des implants. Désormais, ses risques de développer un cancer du sein sont inférieurs à 5%, précise-t-elle. L'actrice et Brad Pitt ont eu trois enfants et en ont adopté trois autres. "Je peux dire à mes enfants qu'ils n'ont plus besoin d'avoir peur de me perdre en raison d'un cancer du sein", conclut Angelina Jolie.