Des photos grand format de voyageurs exposées dans les couloirs de la gare du Nord à Paris

Des milliers de personnes se pressent chaque jour dans les dédales de la gare du Nord à Paris. Le photographe Marvin Bonheur a arpenté ces lieux pendant quatre jours pour figer les voyageurs pressés. Reportage.

Article rédigé par
Camille Belsoeur - franceinfo Culture
France Télévisions Rédaction Culture
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'exposition Marvin Bonheur à la Gare du Nord (Paris).  (Images F3)

C'est une chorégraphie immense qui recommence chaque jour. Des milliers de voyageurs se pressent au quotidien dans les couloirs et sur les quais de la gare du Nord à Paris. Dans cette masse, chacun est anonyme, un petit personnage d'une grande histoire. 

Le photographe Marvin Bonheur a voulu raconter leur histoire en grand. Pendant quatre jours en novembre, il a vadrouillé pendant quatre jours dans les dédales de la gare parisienne où se croisent lignes de métro, de TER et de TGV. Il a photographié près de 200 personnes et sélectionné parmi elles 35 portraits qui ont été affichés en format géant sur les murs de la gare. Ce jeune artiste a voulu souligner la diversité des personnes qui se croisent sous les tableaux des horaires des trains. 

Expo: Martin Bonheur à la gare du Nord

Reportage : M. Lompageu / E. Merlo / N. Gallet

"Montrer la gare dans toute son entièreté"

"L'idée, c'était de montrer des personnes qu'on n'a pas l'habitude de voir en grand format dans des gares ou des lieux publics. Et j'avais aussi envie de symboliser cette diversité de personnes. Au-delà de la diversité culturelle, il y a une diversité des profils. Montrer la gare dans toute son entièreté telle qu'on la connaît, la vraie vie de la gare quoi", confie Marvin Bonheur. 

Exposer dans une gare n'est jamais facile. Les passants sont pressés et disposent souvent de peu de temps pour flâner. Mais c'est aussi ce défi qui a intéressé le photographe. "C'est un public qui est différent de celui des galeries, parce qu'il n'est pas là pour l'art. Mais c'est là où c'est intéressant. C'est l'art qui va chercher le public et la population"

Cette exposition s'inscrit dans le cadre de la politique de StatioNord, un organisme privé chargé par la SNCF d'améliorer le confort des voyageurs dans la gare. "L'objectif de StatioNord est de faire de la Gare du Nord un lieu de culture dédié à la création artistique contemporaine sous toutes ses formes", peut-on lire sur le site de StatioNord, qui organise sa première exposition avec Marvin Bonheur. 

L'exposition est en accès libre jusqu'à la fin du mois de février. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Photographie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.