Le lien "Mère et Enfant" au musée des cultures de Bâle

Jusqu'au 5 janvier 2020 le musée des Cultures à Bâle aborde un thème universel, celui de la relation mère-enfant.

Sculptures de l\'exposition \"Mère et Enfant\" présentée au Musée des Cultures à Bâle
Sculptures de l'exposition "Mère et Enfant" présentée au Musée des Cultures à Bâle (B. Stemmer / France Télévisions)

C'est à travers une exposition intitulée "Mère et Enfant" que le musée des cultures à Bâle nous donne à explorer cette relation si particulière entre ce couple inégal. Une relation définie dès la naissance, très différente selon les particularités culturelles.

Diverses représentations pour magnifier le lien mère-enfant

Sculptures, peintures... on découvre des femmes issues de différentes cultures. Chacune avec une manière bien à elle de porter son enfant. Sur le dos, dans les bras ou sur les hanches, quelque soit la représentation, le lien indéfectible entre ces deux êtres saute aux yeux..

Cette relation unique fascine et interpelle. Ont émergé des figures incontournables : la vierge Marie, la mère mystique, la divinité hindoue ou encore la mère modèle, rayonnante et affectueuse.

Une relation parfois douloureuse

Outre l'exaltation du sentiment maternel, le musée de Bâle a également choisi des représentations qui lèvent le voile sur certains tabous. L'exposition donne à voir une autre réalité, loin des clichés.

Il y a cette idéalisation de la relation mère-enfant et on a tendance à oublier l'aspect douloureux de cette relation. Ou alors on ne l'exprime pas. Mais la peur et la douleur font partie intégrante de ce lien. c'est ce que nous avons voulu montrer à travers plusieurs exemples de différentes culturesTabea BuriCommissaire de l'exposition "Mère et Enfant"

La femme représentée de manière explicite

L'exposition met aussi en lumière le corps de la femme, dévoilé à travers des thèmes comme la grossesse, l'accouchement ou l'allaitement. Un parti pris évident pour la commissaire de l'exposition, puisque le musée dispose d'une belle collection dont cette sculpture de Bali où l'on voit apparaître la tête d'un enfant. La commissaire,Tabea Buri, rappelle que la naissance est rarement représentée de manière explicite dans l'histoire de l'art chrétien.

Mère et Enfant
Jusqu'au 5 janvier 2020 au Musée des Cultures, à Bâle