Cet article date de plus de sept ans.

Pas de niqab à l'Opéra Bastille

Une spectatrice voilée, une touriste du Golfe, a dû quitter l'Opéra de Paris en pleine représentation. L'incident a eu lieu début octobre à l'Opéra Bastille. Une information de Metronews.fr confirmée par un responsable de l'Opéra.
Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
  (L'incident a eu lieu pendant une représentation de la Traviata © MAXPPP)

 La représentation de la Traviata avait déjà commencé ce vendredi 3 octobre quand la spectatrice voilée est repérée par les écrans de contrôle. Elle est assise au premier rang juste derrière le chef d'orchestre. Son cou et ses cheveux  sont couverts. Un voile clair cache également sa bouche et son nez. Le directeur adjoint de l'Opéra de Paris Jean-Philippe Thiellay dit avoir été alerté au cours du deuxième acte. Certains choristes lui font part de leur refus de chanter si une solution n'est pas trouvée.

Alors pendant une pause musicale, un agent d'accueil va voir la spectatrice et son compagnon. Il demande à la femme de découvrir son visage ou de quitter la salle. Le couple décide de partir sans heurts. Ce genre d'incident est une première selon la direction de l'Opéra. Elle évoque une méconnaissance de la loi votée fin 2010 qui interdit de dissimuler son visage dans l'espace public.

"Nul ne peut, dans l'espace public, porter une tenue destinée à dissimuler son visage"

Une loi rappelée dans une note pédagogique que le ministère de la culture va envoyer à tous les établissements culturels sous sa tutelle. Des consignes pour gérer ce genre de situation à l'avenir.  "Nous avons jugé utile d'informer de l'état du droit l'ensemble des établissements publics relevant du ministère afin de faire respecter le droit, harmoniser les réactions et prévenir les difficultés".  

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Arts-Expos

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.