Les Arts et Lettres pour Jean-Paul Goude et Jean-Marie Périer

Fréderique Mitterrand a décoré les deux artistes : l'un comme commandeur et l'autre comme officier des Arts et Lettres. 

La parade imaginée par Jean-Paul Goude, sous l\'Arc de Triomphe à Paris à l\'occasion du bicentenaire de la Révolution française en 1989.
La parade imaginée par Jean-Paul Goude, sous l'Arc de Triomphe à Paris à l'occasion du bicentenaire de la Révolution française en 1989. (AFP)

Le graphiste Jean-Paul Goude et le photographe Jean-Marie Périer ont été faits respectivement commandeur et officier des Arts et Lettres mercredi 8 février par le ministre de la Culture Frédéric Mitterrand.

Jean-Paul Goude : "enfant terrible pour toujours"

"Jean-Paul Goude, vous jouez de nos imaginaires en prestidigitateur, a déclaré le ministre présentant l'artiste "multitaches" comme "tour à tour chorégraphe et dessinateur, conteur et graphiste, humoriste et dessinateur, illustrateur, photographe, metteur en scène, réalisateur publicitaire: créateur et enfant terrible pour toujours". Depuis novembre, le Musée des arts décoratifs de Paris lui rend hommage avec la rétrospective "Goudemalion". Auteur de nombreuses pubs cultes dans les années 90, il à entre autre imaginé le défilé de 1989 sur les Champs-Elysées pour le Bicentenaire de la Révolution.


 

Jean-marie Perrier : détenteur "du secret des images qui savent refléter autre chose qu’elles-mêmes".

S'adressant à Jean-Marie Périer, le photographe légendaire des yé-yés et du magazine "Salut les Copains", le ministre a salué "la tendresse, l'humour et la complicité de (son) album des sixties, dont les milliers de clichés sont la mémoire visuelle (...) avec le secret des images qui savent refléter autre chose qu’elles-mêmes".


Au cours de la même cérémonie à laquelle ont assisté Inès de la Fressange, Farida Khelfa et Michel Sardou, Frédéric Mitterrand a décoré aussi Colette Kerber, responsable de la librairie parisienne "Les Cahiers de Colette", les créateurs Pierre Perrigault et Maria Pergay.