L'Arc de Triomphe emballé, le triomphe posthume de Christo

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Art monumental : l'Arc de Triomphe emballé, le triomphe posthume de Christo
France 2
Article rédigé par
M. Lepage, M. Queinnec, A. Dupont, B. Bervas - France 2
France Télévisions

Empaqueter l'Arc de Triomphe : il s'agit du dernier projet de l'artiste Christo, célèbre pour ses installations monumentales. L'œuvre verra le jour en septembre, plus d'un an après le décès de l'artiste.

C'est un chantier hors normes : il ne s'agit pas d'une restauration mais bien d'une réalisation artistique. L'Arc de Triomphe à Paris s'apprête à être emballé, selon le projet de l'artiste Christo, avec 25 000 mètres carrés de tissu recyclable et 3 000 mètres de cordes. Avant de poser la toile, l'heure est à la protection du monument. "Cette toile qui va frotter, il ne faut pas qu'elle puisse abimer ce monument historique", explique Bruno Cordeau, administrateur de l'Arc de Triomphe. Il s'agit de l'œuvre posthume du plasticien Christo, mort en novembre. 

14 millions d'euros

C'est son neveu Vladimir Yavachev qui a repris le projet. "Le tissu représente le mouvement (...), cela crée différentes sensations et avec le vent cela redonne presque vie au monument", explique celui-ci. Le projet a été imaginé par Christo en 1962. Entre-temps, l'artiste a empaqueté des monuments variés comme le Pont-Neuf à Paris en 1985 ou le Reichstag à Berlin. Cette œuvre monumentale, qui va coûter 14 millions d'euros, se prêtera à toutes sortes d'interprétations. "Tous mes projets ont tellement de sens que je n'ai pas le temps d'y penser", confiait l'artiste. L'œuvre sera visible dès le 18 septembre pour une durée de deux semaines. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Art contemporain

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.