L'exposition "Venise révélée", ou comment visiter la Cité des Doges sans quitter Paris

L'exposition "Venise révélée" a débuté au Grand Palais Immersif à Paris, dans les locaux de l'Opéra Bastille. Un événément sensoriel et techniquement très poussé, qui donne l'impression au public de plonger dans l'architecture de la célèbre ville italienne.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
L'architecture vénitienne reconstituée pour l'exposition "Venise révélée", de septembre 2022 à février 2023 à Paris (MATTEU MAESTRACCI / FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

Pour cette première exposition proposée par le Grand Palais Immersif, son directeur général Roei Amit a choisi un lieu hautement touristique et photogénique, fortement identifié dans l'imaginaire collectif mais qui conserve une magie intemporelle : "Venise appartient au patrimoine mondial. Cette exposition veut offrir au visiteur une expérience multiple, explique Roei Amit. De grandes projections, des narrations, à la fois porteuses d'émotions et de connaissances."

Au programme : des panneaux explicatifs et des frises historiques, où est rappelé comment la construction même de la ville sur l'eau, menacée aujourd'hui par le dérèglement climatique, a été un défi technique pour l'homme. Mais l'intérêt principal de l'exposition, qui lui donne son côté immersif, c'est d'y voir recréée en détail l'architecture de la ville, grâce à des milliers de photos prises au sol ou par drones, qui ont ensuite été numérisées puis recomposées en trois dimensions, selon une technologie nouvelle appelée "photogrammétrie". 

Le visiteur peut déambuler - visuellement - dans les palazzi vénitiens (MATTEU MAESTRACCI / FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

"Ce sont plus de 300 000 images prises sur place, des tera de données, plusieurs dizaines de milliards de points qui reconstituent l'environnement visible de Venise, détaille Yves Ubelmann, commissaire associé de l'exposition et président d'Iconem, société spécialisée dans la numérisation du patrimoine culturel en péril. L'intérêt de ces techniques, c'est qu'elles nous permettent en quelques heures ou quelques jours de créer des 'jumeaux numériques', des copies digitales de monuments, de manière très précise. Cela permet d'avoir une meilleure compréhension du monument, de la ville, de l'architecture... jusqu'au détail de l'œuvre d'art. On arrive à un tel degré de précision qu'on peut en faire des expériences pour le grand public."


Des projections immenses et limpides, qui embarquent le visiteur et lui permet – grâce à des plans de coupe astucieux par exemple – de visiter les fameux palazzi vénitiens, la Place Saint-Marc ou de se promener sur le grand canal de nuit, au point qu'on aurait aimé encore un peu plus de contenu pour approfondir l'expérience.

"Venise révélée", exposition du Grand Palais Immersif jusqu'au 19 février 2023

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Architecture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.