Norma McCorvey, la femme grâce à laquelle l'avortement a été légalisé aux Etats-Unis, est morte à l'âge de 69 ans

La Cour suprême avait reconnu le droit de la jeune femme a avorté, en 1973. Cette décision avait fait jurisprudence dans tout le pays.

Norma McCorvey témoigne devant un comité sénatorial à Atlanta (Géorgie, Etats-Unis), le 23 juin 2005.
Norma McCorvey témoigne devant un comité sénatorial à Atlanta (Géorgie, Etats-Unis), le 23 juin 2005. (REUTERS)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Elle était la fameuse Jane Roe de l'affaire "Roe contre Wade". Norma McCorvey, la femme grâce à laquelle l'avortement a été légalisé aux Etats-Unis, est morte samedi 18 février à l'âge de 69 ans, rapporte le Washington Post (en anglais). La Cour suprême avait reconnu en 1973 le droit fondamental de cette Texane d'interrompre sa grossesse, rendant illégales toutes les lois américaines s'opposant à l'avortement.

Opposée au droit à l'avortement après une conversion

Norma McCorvey avait 22 ans lors qu'elle a entamé, en 1970, une procédure judiciaire pour obtenir le droit de mettre un terme à sa grossesse. La jeune femme, qui affirmait avoir été violée, a intenté ce procès sous l'alias de "Jane Roe", de peur que son vrai nom ne soit révélé dans les médias. Comme la plupart des Etats américains, le Texas interdisait alors l'avortement sauf en cas de risque pour la vie de la mère. Mais, dans un jugement historique rendu trois ans plus tard, la Cour Suprême du Texas a estimé que le choix d'interrompre une grossesse relevait du droit fondamental à la vie privée.

Norma McCorvey a toutefois connu un changement radical d'opinion dans les années 1980, rapporte Vanity Fair (en anglais). Après s'être convertie au christianisme, elle a milité contre le droit à l'avortement, estimant que l'IVG revenait à tuer des êtres humains. La Texane est morte d'une défaillance cardiaque dans un centre de soin de Katy, au Texas.