Election Présidentielle 2017

Tous les contenus sur la présidentielle 2017

Le nom du nouveau président de la République sera connu le 7 mai 2017 au soir, au terme du dépouillement du vote du second tour. Il ne reste plus que deux candidats en lice : Emmanuel Macron et Marine Le Pen, respectivement arrivés en première et deuxième position au premier tour de l’élection avec 24,01/ et 21,3% des suffrages exprimés. Le candidat vainqueur sera celui qui aura recueilli au second tour le plus grand nombre de suffrages exprimés.

Les candidats éliminés au terme du premier tour sont  François Fillon (20,01% des suffrages exprimés) ; Jean-Luc Mélenchon (19,58%) ; Benoît Hamon (6,36%) ; Nicolas Dupont-Aignan (4,70%) ; Jean Lasalle (1,21%) ; Philippe Poutou ( 1,09%) François Asselineau (0,92%) ; Nathalie Arthaud : 0,64% ; Jacques Cheminade (0,18%).

Les thèmes de la campagne électorale
ont eu une très grande difficulté à émergé avant le premier tour en raison d’une forte présence des affaires ciblant essentiellement le candidat des Républicains, François Fillon, qui a d’ailleurs été mis en examen alors qu’il faisait campagne en raison de son attribution d’un emploi fictif supposé à son épouse.

Le terrorisme et plus largement les questions de sécurité sont celles qui se sont imposés sans toutefois dominer les débats. Néanmoins, l’assassinat d’un policier sur les Champs-Elysées, à quelques jours du scrutin par un tueur portant sur lui un communiqué signé du nom de Daech a été un élément de contexte fort.

Le concept du Front républicain, sitôt passé le premier tour, est devenu dominant afin de trancher parmi beaucoup des forces politiques battues au premier tour la question de savoir s’il fallait appeler à faire échec à la candidate du Front national, y compris en appelant à voter pour un candidat que l’on venait de combattre. François Fillon et Benoît Hamon ont, pour leur part, tranché la question sans tarder et indiqué qu’ils voteraient pour Emmanuel Macron dès l’annonce des résultats. Jean-Luc Mélenchon s’est refusé à indiquer ce que serait son vote lors du second tour.

Le contexte politique du second tour est marqué par l’absence d’un candidat des deux partis de droite comme de gauche dont les représentants ont occupé la présidence de la République depuis plusieurs décennies : le Parti socialiste et les Républicains. Les deux autres formations encore en liste sont, elles aussi des forces ayant des spécificités fortes : En marche !, le mouvement d’Emmanuel Macron, a un an d’existence et n’a donc participé à aucun scrutin municipal, départemental, régional ou européen avant l’élection présidentielle ; de son côté, le Front national de Marine Le Pen a souvent pu se targuer d’être « le premier parti de France » en raison de sa position de leader dans le résultat des scrutins tenus durant la présidence de François Hollande sans avoir pu ensuite, lors du tour suivant obtenir un nombre de mandats à la hauteur de sa réussite initiale. Pour les deux mouvements, la conquête de la présidence de la République serait donc une première.

Lors de l’élection présidentielle 2012, François Hollande avait été élu président de la République avec 51,64 % des suffrages exprimés, contre 48,36 % pour Nicolas Sarkozy. Au premier tour, les deux hommes avaient respectivement recueillis 28,63 % et 27,18 % des suffrages exprimés. Ils devançaient huit candidats : Marine Le Pen (17,90 %), Jean-Luc Mélenchon  (11,10 %), François Bayrou  (9,13%), Eva Joly (2,31%), Nicolas Dupont-Aignan (1,79%), Philippe Poutou (1,15%), Nathalie Arthaud (0,56%), Jacques Cheminade (0,25%).

Suivez ici toute l'actualité du deuxième tour de cette élection présidentielle, découvrez les sondages, analysez les enjeux, vivez les deux derniers semaines de campagne électorale en direct et accédez aux résultats complets du scrutin afin de découvrir le nom du président élu. N'hésitez pas à vous inscrire à la mailing-list pour être avertis les premiers des résultats du second tour dans votre commune, votre département ou votre région.

123456789102030405060708090100200300330

L'élection du président de la République a lieu les 23 avril et 7 mai 2017. Il s’agit du onzième scrutin présidentiel de l’histoire de la Vème république, le dixième au suffrage universel direct. Le candidat vainqueur est élu à la majorité des suffrages exprimés. Si cette majorité ne se dégage pas au premier tour, il est procédé à un second tour auquel ne participent que les candidats arrivés en première et deuxième positions lors du premier tour. Le scrutin a lieu en métropole et dans l’ensemble des collectivités d’Outre-mer. Les bureaux de vote ouvrent à 8 heures du matin et ferment à 19 heures. Le candidat élu lors de cette élection présidentielle 2017 est désigné pour un mandat de cinq années à la présidence de la République.