VRAI OU FAKE : les dépenses des députées sont-elles assez contrôlées ?

Publié Mis à jour
VRAI OU FAKE : les dépenses des députées sont-elles assez contrôlées ?
FRANCEINFO
Article rédigé par
A. Teboul - franceinfo
France Télévisions

Après les révélations de Mediapart concernant les dépenses de deux députés LREM, des questions se posent sur le contrôle des frais de mandats des députés. 

En 2017 la loi de la moralisation de la vie politique a imposé un contrôle de dépenses de mandats des parlementaires. Cette surveillance des dépenses est gérée par un déontologue qui tire au sort chaque année 150 parlementaire​s et scrute leurs dépenses sur un an. En 5 ans, chaque député sera tiré au sort au moins une fois au cours de son mandat. D’autres députés rendent également publique la répartition de leurs frais de mandats pour plus de transparence. 

2,3% de dépenses non justifiées 

Cette transparence pourrait aider à limiter les abus comme ceux de la députée LREM Coralie Dubost récemment épinglée. Pour Béatrice Guillemont directrice générale d’Anticor il faudrait même aller encore plus loin : "Soit en renforçant les moyens de l’Assemblée nationale et du déontologue, soit en faisant la transparence sur ces données-là pour que d’autres procèdent au contrôle de manière inopiné, les citoyens par exemple". Des abus qui restent marginaux, en 2020 selon le déontologue, seulement 2,3% des montants ont fait l’objet d’une demande de remboursement. 

Comment permettre à chacun de mieux s'informer ?

Participez à la consultation initiée dans le cadre du projet européen De facto sur la plateforme Make.org. Franceinfo en est le partenaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.