Cet article date de plus d'un an.

VRAI OU FAKE : les chars bientôt livrés à l’Ukraine vont-ils manquer à l’armée française ?

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
6media Vrai ou Fake SJT VOUF CHARS FRANCE UKRAINE DAO
6media Vrai ou Fake SJT VOUF CHARS FRANCE UKRAINE DAO 6media Vrai ou Fake SJT VOUF CHARS FRANCE UKRAINE DAO (franceinfo)
Article rédigé par franceinfo - L.-L. Dao,J.-P. Tarini
France Télévisions
Florian Philippot a critiqué le choix de livrer des blindés à l’Ukraine, expliquant qu’ils pourraient manquer à l’armée française. Mais l’envoi de 10 exemplaires de ce modèle en cours de remplacement ne sera pas handicapant pour les forces tricolores.

L’aide militaire française à l'Ukraine a pris un tournant. L’Élysée doit livrer des chars de combat légers. L'exécutif n’a pas précisé le nombre de véhicules qu’il fournira, ni le délai de livraison. Mais, certains hommes politiques, comme Florian Philippot, s’indignent, critiquant le choix de fournir ces blindés, alors qu’ils pourraient manquer à l’armée française. Selon des experts, une vingtaine de cet engin conçu dans les années 70, connu pour sa mobilité, pourrait être livré. Cet engin de reconnaissance a été utilisé lors de toutes les opérations militaires extérieures auxquelles a participé la France.

Un modèle en cours de remplacement

Mais ces blindés pourraient-ils manquer à l’armée ? La France dispose de 200 chars AMX-10 RC, ce qui lui laisse une marge. De plus, ce modèle est en cours de remplacement. "La situation du parc AMX-10 RC est aujourd’hui une configuration industrielle favorable, dans la mesure où son successeur est sur chaîne", explique Marc Chassillan, ingénieur et consultant en défense et en sécurité. Pour un autre expert, le gouvernement doit garder une marge raisonnable en cas de livraison. L’Allemagne et les États-Unis ont aussi décidé de livrer des chars à l’Ukraine. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.