Val-de-Reuil : un stade gigantesque devenu gouffre financier

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 10/03/2014Durée : 00h50

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Finalement, il n'y en a que 15 000. Conséquences: des écoles trop nombreuses et des infrastructures surdimensionnées.

C'est un stade d'athlétisme gigantesque. Une des pistes couvertes les plus grandes d'Europe. Ce complexe sportif ne se trouve pourtant pas dans une métropole mais à VaI-de-Reuil, petite commune de l'Eure. Pour son maire, ce stade est un gouffre financier.

Ce n'est pas une piste trop grande pour la ville de VaI-de-Reuil qui doit en être fière. C'est une piste démesurée par son coût. Le fonctionnement, ce devait être 1 million d'euros chaque année, nous avons réussi à le maintenir à 400.000 euros.

Des incohérences comme celle-là, Marc-Antoine Jamet en a trouvé beaucoup lorsqu'il a été élu en 2001. 12 écoles, 4 collèges dans une ville de 14.000 habitants, conçue à l'époque pour en accueillir 100.000.

C'est une ville qui ne demande qu'à vivre et à bien vivre.

Nous sommes en 1975. Pour désengorger Rouen, l'Etat décide de créer une ville nouvelle. Une ville idéale, fonctionnelle. Les architectes et urbanistes voient grand, trop grand. En 40 ans, seulement 15.000 personnes s'installent dans cette ville mal pensée.

Des anomalies, c'était une ville sans mairie, sans commissariat. Des écoles construites dans des zones inondables. On avait été vite, trop vite.

Depuis quelques années, les immeubles ont été rénovés, les rues réaménagées, la ville semble s'éveiller.

Il y a pas mal de choses qu'on été faites.

Oui, pour les transports, les jeunes de 1.

25 ans. Pour les personnes qui n'ont pas assez de ressources aussi.

J'avais déménagé et je suis revenue 8 mois après. Je déprimais.

Une ville où il fait bon vivre, où les loyers sont abordables mais qui manque cruellement de commerces. Mickael Amsalem, candidat aux municipales, a un objectif s'il est élu, redynamiser le centre-ville.

Notre programme pour les municipales. Les rideaux de fer sont fermés, vous pouvez venir le samedi c'est pareil. Les commeçants essaient de se maintenir. Il n'y a jamais eu de stratégie pour maintenir le commerce.

Val-de-Reuil, ville la plus pauvre de l'Ouest français, selon le maire, mise sur sa jeunesse pour grandir. La moitié des habitants a moins de 25 ans.

On se réjouit du soleil sur toute la France, mais avec un peu de recul, on peut aussi se poser des questions.

Le JT
Les autres sujets du JT