Vacances d'été : détente et repos

a revoir

Présenté parJulian Bugier

Diffusé le 04/08/2014Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

A Viens (vaucluse), 2 pilotes de Mirage 2.000 ont dû s'éjecter après un problème technique. L'appareil s'est écrasé sur la commune, à une centaine de mètres d'une maison. Après les bouchons du week-end, les vacanciers sont enfin au repos. Ils déconnectent et oublient soucis et travail. C'est capital, nous dira dans un instant le sociologue Jean Viard. Mais est-ce si facile.

Entre le bruit des vagues et celui des cigales, rien ne vient perturber la journée de ces vacanciers. Sous le soleil de la Côte d'Azur, farniente, barbotage, et surtout un repos bien mérité.

On est toute l'année au boulot, Alors, quand on part en vacances, on essaie de faire le vide. On profite pleinement.

Des instants rien que pour soi, comme cette exploration entre père et fille. Une petite aventure sous-marine et de grands souvenirs pour la famille, très loin du quotidien.

Il y avait des gros poissons, des petits et des moyens qui venaient chercher le pain.

Prendre le temps, décompresser.

A la plage, il y a ceux qui préfère la solitude d'un rocher. Face a la mer, le regard perdu dans le bleu de l'eau, le meilleur moyen pour ce magasinier de retrouver calme et sérénité.

Je vais à la pêche tout seul, je ne pense à rien d'autres qu'à attrapper du poisson.

Pour ne plus penser à rien, eux se sont carrément jetés à l'eau. Petite halte fraîcheur sur la route de l'Italie. Ni programme, ni contraintes et déjà des signes qui ne trompent pas.

Pas de rasoir, pas de tondeuse, là je suis en vacances, le soleil, les enfants, la famille et pas de boulot.

Trois semaines en vadrouille, la promesse de décrocher. Autre destination, même objectif, des vacances coupées du monde. Cette famille de Nantais a loué un gîte à 40 km de Montpellier et d'un coup de pagaie, ils chassent leurs petites habitudes.

On vient d'un village où habitent à peine dix personnes. A une demi-heure d'une grande ville où on se ravitaille. Là, c'est couper avec notre vie quotidienne.

On a allumé la radio ce matin pour écouter les infos mais on ne sait pas trop ce qu'il se passe, ça fait du bien.

Déconnecter, souffler un peu, à Saint-Guilhem-du-Désert, ces touristes cherchent un refuge hors du temps.

Pas de montre, donc pas d'heure pour se lever le matin, pas d'heure pour se coucher le soir.

Mais les vacances au ralenti, pas toujours facile, il faut parfois plusieurs jours avant de lâcher prise.

Bonsoir Jean Viard, vous êtes sociologue, directeur au CNRS, spécialiste des modes de vie et du temps libre. Pourquoi cette pause estivale est-elle si importante pour chacun ?.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==