Reportage sur les législatives 2024 : comment "Envoyé Spécial" a respecté les règles d'équité et de pluralisme

La rédaction d'"Envoyé Spécial" revient sur son reportage "Législatives : un choix crucial" et détaille les temps de parole accordés à chaque formation politique ainsi que les conditions de tournage.
Article rédigé par France 2 - La rédaction d’Envoyé Spécial
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min
Elise Lucet (Envoyé spécial / France 2)

Envoyé Spécial a diffusé, dans son numéro du jeudi 20 juin 2024, un reportage intitulé "Législatives : un choix crucial". Depuis sa diffusion, un court extrait a été massivement partagé sur les réseaux sociaux et a suscité de nombreuses réactions. Toutefois, il convient de prendre en compte l’entièreté du reportage diffusé pour se faire une opinion sur le travail de la rédaction d’Envoyé Spécial.

Le reportage a été tourné dans quatre circonscriptions :

  •  4e circonscription du Loiret : député sortant Thomas Ménagé (RN)
  •  4e circonscription de Haute-Garonne : député sortant François Piquemal (LFI-NUPES, aujourd’hui candidat LFI-NFP)
  •  1ère circonscription de l’Oise : député sortant Victor Habert-Dassault (LR)
  •  8e circonscription du Finistère : député sortant Erwan Balanant (MoDem, aujourd’hui candidat MoDem-Ensemble!).

Les quatre députés sortants, qui se représentent, s’expriment dans le reportage, ainsi que leurs principaux opposants.

Sur le reportage d’une durée totale de 32 minutes, les parts de temps d’antenne de chaque formation politique sont les suivantes, en incluant les soutiens exprimés par les Français rencontrés sur l’ensemble des tournages :

  •  RN et soutiens : 38,28%
  •  NFP et soutiens : 33,69%
  •  Ensemble! et soutiens : 15,09% 
  • LR et soutiens : 12,92%

Nous précisons que Divine Kinkela, aide-soignante dans le Loiret, bien que n’exprimant de soutien particulier à aucun parti, a été comptabilisée dans le temps de parole NFP suite aux publications sur ses réseaux sociaux en faveur du PCF. L’altercation avec sa voisine, bien que celle-ci manifeste son soutien au RN par les affiches collées sur sa maison, n’a été comptabilisée ni en soutien RN ni en soutien NFP, les deux intervenantes parlant en même temps.

  •  candidats RN : 32,03%
  •  candidats NFP : 29,30%
  •  candidats Ensemble! : 24,89%
  •  candidats LR : 13,76%

Un seul dirigeant national, Jordan Bardella, président du RN, apparaît à l’antenne, puisqu’il se trouvait en déplacement dans le Loiret au moment du tournage.

Toutes les listes et candidats de chaque circonscription ont par ailleurs été présentés à l’écran.

Conformément aux critères pris en compte pour l’équité (représentativité nationale et dynamique de campagne dans les sondages des différentes formations politiques), le reportage d’Envoyé Spécial respecte donc en tous points la règlementation de l’Arcom en matière de pluralisme dans le cadre des élections législatives.

La rédaction d’Envoyé Spécial réfute totalement les accusations selon lesquelles l’émission serait « ultra-politisée à l’extrême gauche », accusations qui n’ont aucun fondement, ni pour le reportage concerné, ni pour aucun autre.

Les journalistes d’Envoyé Spécial n’ont qu’une seule carte : leur carte de presse.

Retrouvez toutes nos émissions en ligne et cette émission en particulier

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.