UMP : nouvelle stratégie pour François Fillon

a revoir

Diffusé le 14/09/2013Durée : 00h40

Voir la vidéo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Voilà pour cette étape importante dans la crise syrienne. Politique : François Fillon entend affirmer désormais sa différence. L'ex.

Premier ministre persiste et signe. Lors d'un meeting à Nice, il a renvoyé dos à dos le FN et le PS en matière de sectarisme, signant la fin du "front républicain". Au sein de l'UMP, certains ont déjà fait entendre leur différence.

Il persiste et signe : hier en meeting à Nice, François Fillon a de nouveau renvoyé dos à dos, les sectaires socialistes et du Front national.

Je comprends que le Front national se sente visé. On ne peut rien lui cacher. Mais je comprends aussi, que certains, au Parti socialiste se sont sentis concernes. Eh bien, oui, le combat contre le sectarisme passe aussi par le Parti socialiste qui doit s'interroger sur ses relations avec l'extrême-gauche, avant de donner aux autres, des leçons de républicanisme. Il y a une semaine, il affirmait qu'en cas de duel FN/PS, il ferait le choix de voter pour le "moins sectaire des deux", rompant ainsi avec la stratégie du ni-ni prônée par l'UMP. Les observateurs y voient clairement un changement de stratégie.

Depuis plusieurs mois, on voit que François Fillon, sur le fond, durcit un certain nombre de positions. Il cherche à incarner une droite totalement à droite, pour ne pas se découvrir et laisser un flanc a droite a Nicolas Sarkozy, ou à Jean-François Copé. Ce virage à droite fait tanguer l'UMP. Jean-Pierre Raffarin, dans un tweet ce matin, y voit une alerte rouge.

Pour les allies centristes, cette stratégie est inacceptable.

On peut dire que le parti unique, aujourd'hui, n'est plus celui de la droite et du centre. L'UMP en tant que prétention d'incarner la droite et le centre est morte cette semaine. C'est ça la réalité.

Voici l'UMP profondément divisée, devant la montée du FN dans les sondages d'opinion.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==