UMP : don d'argent d'un élu socialiste

a revoir

Présenté parJulian Bugier

Diffusé le 30/07/2013Durée : 00h41

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Un socialiste qui fait un don à l'UMP, c'est plutôt rare. Il s'appelle Christian Bourquin, il est sénateur et a verse 150 E au parti de droite pour le fameux sarkoton. Le geste est évidemment très politique.

Voler au secours de l'UMP tout en étant socialiste, Christian Bourquin n'y voit aucune contradiction. Il a fait un chèque oubliant que le PS avait accusé Nicolas Sarkozy d'avoir fraudé en dépassant sciemment le plafond des dépenses de campagne.

L'UMP représente la droite et ce parti doit exister dans la sphère politique de notre République. S'il n'y était pas, il n'y aurait que le Front national pour s'opposer à la gauche et ce ne serait pas bon.

Mais à gauche, le don de l'élu socialiste et ses possibles arrière-pensées électoralistes sèment le trouble. Selon Harlem Désir, il faut d'abord aider son camp. Christiane Taubira en visite dans le Sud aujourdhui, affirme les choses de manière ironique.

Le problème est que cette droite républicaine semble elle-même avoir perdu à la fois son identité et sa doctrine. Donc je n'ai pas eu la tentation de la conforter dans ces égarements actuels. J'ai choisi plutôt de parrainer un nouvel enfant.

Dès le lancement de la souscription le 4 juillet, l'UMP avait appelé à la générosité du plus grand nombre y compris celle des socialistes. Alors aujourd'hui les 150 euros de C. Bourquin sont les bienvenus.

Ce geste est républicain, il l'honore et nous acceptons ce geste avec plaisir.

A ce jour, l'UMP a récolté plus de 8 millions d'euros sur un manque à gagner de 11 millions.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==