Cet article date de plus de huit ans.

UMP : début de campagne pour Nicolas Sarkozy

Publié
Temps de lecture : < 1 min.
Article rédigé par
France Télévisions

Vous pourrez suivre dans quelques minutes l'interview exclusive de l'ancien chef de l'Etat en direct sur ce plateau. 48 heures après l'annonce de sa candidature a la présidence de sa "famille politique", ses adversaires fourbissent leurs armes, bref, la campagne a déjà commencé.

Il y a ceux qui font déjà campagne pour Nicolas Sarkozy. Sur ce marché parisien, ces militants distribuent la tribune publiée par l'ancien président sur les réseaux sociaux.

Le nouveau départ.

Moi, c'est l'arrivée qui m'intéresserait! Ce que j'aimerais, c'est que les hommes politiques nous parlent de nous, et pas de leur restructuration, de nous! Gérald Darmanin fait partie de cette jeune garde qui va entourer.

J'ai rencontré en Nicolas Sarkozy non pas quelqu'un qui disait: "c'est les autres qui ont tort et moi qui ai raison", mais quelqu'un qui se remet en cause.

Mais il y a aussi ses rivaux pour 2017. Officiellement, aucun commentaire de François Fillon, jamais il ne cite le nom de Nicolas Sarkozy mais à la tribune, le message est limpide.

Je n'ai pas le culte des sauveurs mais j'ai le culte des idées et aujourd'hui, la question n'est pas de savoir qui peut battre François Hollande, a priori tout le monde! La question, c'est comment rassembler les Français et surtout pour quoi faire.

Alain Juppé, lui, assume clairement la guerre qui s'engage avec l'ancien président.

Je sais bien qu'aujourd'hui le match a commencé, on essaie de faire croire que je n'irai pas jusqu'au bout! Eh bien, vous le verrez en 2016 et en 2017.

Vous ne redoutez aucun duel.

Si j'avais peur, je ne ferais pas de politique.

Nicolas Sarkozy se présente à la présidence de l'UMP mais en réalité, c'est la course vers 2017 qui est engagée à droite.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.