UMP : contre le droit du sol ?

a revoir

Présenté parDavid Pujadas

Diffusé le 22/10/2013Durée : 00h40

Une grande majorité de bureaux de tabac acceptent ces rémunérations illégales. La fédération des buralistes admet qu'il y a des pots de vin.

Faut-il y voir une suite de l'affaire Léonarda ? L'UMP annonce aujourd'hui qu'elle va déposer une proposition de loi qui réforme en partie le droit du sol. L'acquisition de la nationalité pour les enfants nés en France de parents en situation irrégulière ne sera plus automatique.

Dans les couloirs de l'Assemblée, il fait la promo de sa proposition.

Il ne s'agit pas de remettre en cause le droit du sol, mais de dire que des enfants nés en France de parents installés illégalement ici, ne peuvent pas devenir automatiquement Français.

Tout enfant ne en France de parents étrangers obtient la nationalité française a 18 ans s'il vit en France et y a vécu au moins 5 ans. Pour la gauche, pas question de s'attaquer au droit du sol.

M. Copé est en train de préparer l'abandon du droit du sol au profit du droit du sang. Ce n'est pas la République.

Cette proposition ne vaut que par l'appel de M. Cope à l'extrême droite Il va encore perdre sur ce terrain. Allumer des braises est peu responsable.

La droite est divisée.

Il convient de bien réfléchir, de ne pas courir derrière le FN, de faire du FN un arbitre.

Le FN veut supprimer le droit du sol, et ne juge pas l'UMP crédible.

Ça fait 30 ans que la droite dit qu'elle va le faire, et à chaque fois qu'ils le font c'est qu'ils sont dans l'opposition, souvent juste avant les élections. Que ne l'ont-ils fait durant les 10 années où ils étaient au pouvoir.

L'UMP veut déposer sa proposition de loi avant les européennes, même si elle n'a aucune chance d'être adoptée.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==