Turquie : 500 mineurs bloqués sous terre

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 14/05/2014Durée : 00h45

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Dans les Cinq Dernières Minutes, nous recevrons Joan Baez. Elle nous parlera des lycéennes enlevées au Nigeria et des concerts qu'elle donnera à l'automne à l'Olympia. C'est l'une des pires catastrophes industrielles survenues en Turquie. 787 employés se trouvaient dans la mine de charbon de Soma lorsqu'une explosion et un incendie se sont produits, hier. Le bilan est déjà très lourd: au moins 205 morts, et plus de 200 personnes piégées dans les galeries. Les secours sont sur place, ainsi que les familles de mineurs.

Libéré de l'enfer de feu et de charbon où il était pris au piège, ce mineur est évacué des lieux de l'accident. Grièvement touché mais vivant. Derrière lui, d'autres blessés arrivent. Une bousculade se crée entre les secouristes et les proches, sans nouvelles depuis de longues heures. L'attente est insupportable pour les familles. Toute la nuit, les secours ont fait l'impossible pour aider les victimes L'explosion a fait plus de 200 morts. Les corps sortent recouverts. L'urgence, ce sont les blessés. Sous les applaudissements, certains s'échappent. Incrédules d'être encore en vie. Sur les écrans de vidéosurveillance on voit les secours qui s'affairent. Ils injectent de l'oxygène pour ceux qui restent encore piégés.

J'ai mes cousins dessous.

Vous n'avez aucune nouvelle ? l'autre est porté disparu.

A l'hôpital, les blessés arrivent. Un médecin égrenne leurs noms.

J'ai deux proches là-bas et personne ne nous dit rien.

La colère monte contre les autorités. Ces accidents sont jugés trop fréquents dans les mines turques.

On envoie les gens au casse-pipe! Ce travail n'offre aucune sécurité.

Ce midi les secours se poursuivent, même si les chances de remonter des survivants sont très faibles.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==