Tradition : la pelote basque

a revoir

Présenté parSophie Le Saint

Diffusé le 15/08/2013Durée : 00h38

A la découverte d'une tradition bien vivante : la pelote basque. Cette semaine ont lieu des compétitions au Pays Basque. Un sport qui passionne le public, les pratiquants, et les artisans qui fabriquent les chisteras et la fameuse pelote.

C'est jour de match. Deux équipes, une pelote, et pas de raquettes. Dans cette petite ville du Pays Basque, la tradition c'est la pelote à mains nues. Cris.

C'est un sport bien du pays.

J'ai jamais joue, je sais que la balle fait mal, elle est très dure.

C'est assez dur physiquement. On risque de se blesser.

Cette pelote est fabriquée à deux pas d'ici.

Ça sera la pelote de cesta punta, qui peut allerjusqu'à 300 km/h sortie du gant.

Cet artisan tisse 1.500 pelotes par an, à la main, pour les plus grands clubs et pour toutes les spécialités. D'abord tisser un noyau de caoutchouc.

Le départ du caoutchouc je n'en fais que une heure parjour car après j'ai les doigts qui tétanisent.

Puis enrober de laine, serrer de fil de couleur recouvert de cuir.

Le fil doit être caché au maximum.

La pelote est une obsession pour cet artisan.

Quand je vais voir des matchs, je surveille la peolte. Je suis pris par la pelote et je vois comment elle réagit.

C'est devenu une compétition internationale. Ce Français s'entraine à Miami.

J'aime avoir un gant courbé. Pour faire rebondir la balle plus haut.

A Anglet les Gonzales sont fabriquants de père en fils. Ils se transmettent ce savoir depuis 1886.

Nous faison nos outils nous-même. Là c'est un calibreur qui a 100 ans.

Cet artisan de jeu en osier tressé esr sur mesure pour chaque joueur.

Il faut être un petit peu ébéniste. Vannier aussi, et scellier !.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==