Tour Montparnasse : les 40 ans

a revoir

Diffusé le 12/09/2013Durée : 00h48

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Il y a 40 ans, c'était le symbole de la modernité. La tour Montparnasse célèbre aujourd'hui son anniversaire. Elle a créé la polémique au moment de sa construction. Aujourd'hui tout le monde s'est habitué à cet édifice, symbole du patrimoine architectural des années 70.

La tour Montparnasse est une ville dans la ville. Cette cité verticale de 210 m de haut abrite près de 5.000 habitants. Certains ne font qu'y passer, d'autres s'y attachent, comme Fatima Daoud, surnommée le "sourire de la tour". Elle fait partie des rares salariés encore présents, qui ont essuyé les plâtres il y a 40 ans.

On avait notre casque de chantier avec les gravats autour. On était des pionniers, à commencer cette belle aventure.

Elle n'a jamais voulu quitter l'accueil, poste d'observation privilégie, où elle a vécu des moments cocasses.

Des agriculteurs ont fait entrer une vache dans le hall. Elle glissait avec le marbre et ils voulaient la mettre dans l'ascenseur.

La tour compte 59 étages desservis par 31 ascenseurs. Ils sont comme le sang dans les veines du gratte-ciel. Il y a aussi 6 niveaux souterrains.

Nous sommes dans le centre névralgique de la tour. C'est le poste de contrôle de la climatisation, du chauffage, de l'électricité et de l'eau.

A 70 m sous terre, la salle des groupes électogènes.

C'est du matériel sensible et de sécurité. En cas de coupure de courant, ils réalimentent les circuits de sécurité qui permettent l'évacuation du site.

En cas de panne générale, il faudrait 45 minutes pour vider la tour de ses occupants. Dernière escale au 56e étage, dans ce restaurant d'altitude, affichant presque toujours complet : la vue sur Paris est exceptionnelle. 106 personnes y travaillent, dont 45 en cuisine. Les marmitons sont privés de décor, sauf le 14 juillet.

On a un super feu d'artifice sur la Tour Eiffel. La cuisine et les serveurs s'arrêtent pour le regarder.

Souvent décriée, la tour Montparnasse a aussi ses adeptes. Les salariés des 150 sociétés qu'elle abrite, adorent prendre un peu de hauteur, comme les touristes, qui sont plus d'un million chaque année, à contempler les splendeurs de Paris depuis le toît terrasse.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==