Tour de France : un départ à Copenhague marqué par la crainte du Covid-19

Publié Mis à jour
Tour de France : un départ à Copenhague marqué par la crainte du Covid-19
France 3
Article rédigé par
G.Naboulet, J.Lonchampt, O.Gardette, B.Poulain, M.Gualandi, Y.Kadouch - France 3
France Télévisions

Vendredi 1er juillet, le grand départ du Tour de France aura lieu à Copenhague, au Danemark. Les fans de vélo sont à la fête, mais les organisateurs espèrent que ce grand rendez-vous populaire ne sera pas gâché par le Covid-19.

Loin de France, mais toujours aussi proche de son public. À Copenhague (Danemark), le Tour de France fait tourner les têtes. Les 176 coureurs au départ sont à la fête, avant le coup d'envoi qui aura lieu vendredi 1er juillet. Jamais la grande boucle ne s'était lancée aussi loin de nos frontières. Les Danois en sont fiers. "J'ai dit à mon beau-père que nous ne verrons ça qu'une fois dans notre vie, alors allons-y et profitons", témoigne un Danois. 

À Copenhague, plus de vélos que d'habitants

Copenhague est la capitale mondiale du vélo. La ville compte plus de bicyclettes que d'habitants. Dans le pays, chaque été, le Tour de France fait un carton à la télé : six téléspectateurs sur dix regardent les coureurs pédaler.

Ici aussi, le Covid-19 vient jouer les trouble-fête. Le sprinteur français Bryan Coquard a ainsi été testé positif dans la matinée du jeudi 30 juin. Il doit donc quitter la course avant même de l'avoir commencée. Pour rassurer le peloton, les règles ont été assouplies : un coureur positif mais asymptomatique pourra continuer la course après un avis médical. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.