Cet article date de plus d'un an.

Tour de France 2023 : Jasper Philipsen signe sa quatrième victoire à Moulins lors de la 11e étape, Jonas Vingegaard toujours en jaune

Au terme d'une journée très calme, Jasper Philipsen a devancé, mercredi, Dylan Groenewegen et Phil Bauhaus au sprint.
Article rédigé par Luc Sares, franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le Belge Jasper Philipsen a remporté la 11e étape du Tour de France à Moulins, le 12 juillet 2023. Il s'agit de sa quatrième victoire d'étape sur cette édition. (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)

Et de quatre ! Jasper Philipsen (Alpecin-Deceuninck) a encore une fois montré qu'il était le roi du sprint sur ce Tour 2023, mercredi 12 juillet, à Moulins à l'occasion de la 11e étape du Tour de France, en devançant Dylan Groenewegen (Team Jayco AlUla) et Phil Bauhaus (Bahrain Victorious). Le premier Français, Bryan Coquard (Cofidis) termine au pied du podium. Pas du tout inquiété, Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma) conserve son maillot jaune.

Une journée calme pour le peloton

Ce n’était pas une journée de repos mais cela y ressemblait fortement. Au lendemain d'une étape accidentée très intense, sous une chaleur pesante, les organismes avaient besoin de récupérer, en prévision du triptyque alpin de ce week-end. Après quatre jours dans le Puy-de-Dôme, ils n'étaient que trois pour venir jouer les éclaireurs.

Partis dès les premiers kilomètres, Matis Louvel (Arkéa-Samsic) et Andrey Amador (EF Education-EasyPost) ont renoncé à 50 kilomètres de l'arrivée, laissant leur compagnon d'échappée Daniel Oss (TotalEnergies) seul en tête, d'ailleurs élu coureur le plus combatif de la journée.

Maillot vert sur le dos, synonyme de meilleur sprinteur, Jasper Philispen a honoré son rang de la meilleure des manières en remportant la 11e étape du Tour de France 2023.
Etape 11 : Philipsen prouve encore qu'il est bel et bien le meilleur sprinteur Maillot vert sur le dos, synonyme de meilleur sprinteur, Jasper Philispen a honoré son rang de la meilleure des manières en remportant la 11e étape du Tour de France 2023.

Alors que la pluie faisait son apparition et venait rafraîchir les organismes, les équipes de sprinteurs se sont mises en marche. Et pour une fois, la formation Alpecin-Deceuninck n'a pas répondu présent. Sans son poisson-pilote de luxe Mathieu van der Poel, distancé dans les derniers kilomètres, Jasper Philipsen a cette fois dû se débrouiller tout seul.

Mais avec une jauge de confiance dans le vert, le sprinteur belge a encore écœuré ses adversaires. Caché derrière Dylan Groenewegen, jusqu’aux 200 derniers mètres, Jasper Philipsen a surgi pour faire parler sa puissance et lever les bras pour la quatrième fois sur cette 110e édition. Alors qu'il reste encore deux voire trois étapes pour les plus rapides du peloton, il pourrait ainsi rejoindre Mark Cavendish et ses six succès sur le Tour 2009.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.