Tour de France 2022 : une grande fête dès la présentation des équipes au public danois, qui a célébré ses coureurs

Les dix coureurs danois qui participeront à l’édition 2022 du Tour de France ont été très chaleureusement ovationnés par le public lors de la présentation des coureurs, mercredi soir, à Copenhague. 

Article rédigé par
De notre envoyée spéciale à Copenhague - Hortense Leblanc
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
L'équipe Quick Step-Alpha Vinyl et ses trois coureurs danois ont été longuement ovationnés par le public lors de la présentation des coureurs à Copenhague mercredi. (JASPER JACOBS / BELGA MAG)

Alors que la Grande Boucle ne s’élancera que vendredi 1er juillet, la grande fête du Tour de France a débuté dès mercredi à Copenhague (Danemark), ville du grand départ, avec la présentation des coureurs. Dans les jardins de Tivoli, au coeur de la capitale danoise, une impressionnante foule s’est massée pour ovationner les coureurs, avec des applaudissements particulièrement nourris pour les Danois qui participeront à la course. 

Dans la ville la plus cyclable du monde, les nombreux amateurs ont laissé place aux coureurs professionnels sur les artères principales de la capitale, mercredi en fin de journée. Dès le début d’après-midi, le public avait commencé à s’installer aux premières loges, derrière les barrières le long du parcours du défilé des coureurs, mais dans des proportions bien incomparables à l’impressionnante foule qui a ensuite déferlé sur les jardins de Tivoli, le parc d’attractions situé au coeur de Copenhague.

Parmi les spectateurs, beaucoup étaient d’abord passés par les nombreuses boutiques ambulantes pour y dénicher un maillot distinctif ou des produits dérivés de la Grande Boucle, comme Lasse, qui a pris un jour de congés pour être présent : "Cela fait des années que je suis le Tour de France, et je n’aurais jamais cru que le plus grand évènement sportif du monde partirait du Danemark. Ça n’arrivera peut-être qu’une fois, alors il fallait être là".

Le Danemark pose sa marque

Comme lui, d’autres spectateurs danois ont pris leurs dispositions pour ne pas manquer l’évènement. Lone et son mari sont arrivés à 13 heures pour être sûrs d’être bien placés face à la scène : "C’est incroyable, je voulais ressentir cette atmosphère. Nous sommes un petit pays, et grâce au Tour, certains vont placer le Danemark sur la carte du monde". Après plusieurs heures d’attente, ces supporters danois ont été récompensés quand les différentes équipes ont chacune fait leur apparition sur scène, les unes après les autres, dans une ambiance comparable à celles des fanzones lors de la Coupe du monde de football. Et le public a célébré l’apparition des coureurs danois comme des buts. 

De Mads Pedersen, champion du monde sur route en 2019, et premier Danois à apparaître sur la scène, à Mikkel Bjerg, le dernier ovationné avec son équipe UAE Team Emirates, tous ont reçu un accueil de rockstar, avec deux vainqueurs à l’applaudimètre : Jakob Fuglsang et Jonas Vingegaard. "Ça me rend très fier d’être là, de vous voir aussi nombreux et de pouvoir montrer à mes coéquipiers à quel point le Danemark est fantastique", a lancé le premier, qui s’apprête à participer à son onzième Tour de France.

Deuxième au classement général l’année dernière, Vingegaard est lui apparu très ému, les yeux presque humides : "Etre sur le podium, c’était très émouvant pour moi, avec autant de gens qui scandaient mon nom. J’avais l’impression qu’ils ne voulaient pas s’arrêter, c’était très impressionnant. La passion pour le Tour de France a grandi ici ces dernières années, et j’espère qu’il y aura également du monde sur les routes lors de toutes les étapes au Danemark". 

Reçus tout aussi chaleureusement que les Danois, beaucoup de coureurs sont apparus le téléphone à la main, pour immortaliser le moment, tout en essayant de se mettre le public dans la poche, comme Chris Froome : "C’est ma dixième participation au Tour de France et je n’ai jamais ressenti une telle atmosphère lors des Grands départs". Au sortir de la scène, le Français Benoît Cosnefroy s’est montré impressionné par l’ambiance à Copenhague : "On voit que le public est heureux de nous voir, c’est vraiment magnifique. C’est sûr qu’il y a une vraie culture vélo au Danemark, et on sent que ça leur fait vraiment plaisir que la course parte d’ici cette année". Pour féliciter et remercier le public de son accueil si enthousiaste, le directeur de l’épreuve, Christian Prudhomme, lui a décerné symboliquement "le premier maillot jaune du Tour de France 2022".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tour de France 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.