Tour de France 2022 : Magnus Cort Nielsen, un maillot à pois qui a enflammé le Danemark

Premier maillot à pois du Tour de France 2022, le Danois a fait le show devant son public.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Magnus Cort Nielsen à l'attaque lors de la troisièe étape du Tour de France 2022, le 3 juillet. (JASPER JACOBS / BELGA MAG / AFP)

Lors de la présentation des coureurs à Copenhague, il n'a pas été le Danois le plus applaudi par ses compatriotes. Il était même loin derrière un Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma), ovationné. Mais depuis, Magnus Cort Nielsen a bien rattrapé son retard, et avec la manière. A 29 ans, le natif de Bornholm est devenu la coqueluche du public danois sur le Tour de France, présent en nombre au bord des routes pour voir son maillot à pois du meilleur grimpeur.

"C'est superbe d'être au Danemark avec ce maillot. Un rêve devient réalité. C'est une expérience totalement nouvelle pour moi, j'adore", témoignait le coureur au matin de la troisième étape. Il s'est paré de pois à l'issue de la deuxième étape de cette Grande Boucle, en passant en tête au sommet des trois difficultés du jour. "Samedi, l'idée était de prendre l'échappée pour aller prendre le maillot", avouait-il dimanche matin avant le départ. Devant ses parents, le coureur d'EF Education-EasyPost a même levé les bras en haut de la troisième bosse, et harangué la foule, comme s'il venait de remporter l'étape.

"J'étais tellement content de prendre ce maillot, de gagner le sprint. Pourquoi ne pas célébrer ? C'était une victoire."

Magnus Cort Nielsen, porteur du maillot à pois

à franceinfo: sport

"C'est super, j'espère encore aller dans l'échappée avec ce maillot si spécial", prévenait-il au départ dimanche matin. Parole tenue. Si la veille, Pierre Rolland, Cyril Barthe et Sven Erik Bystrom l'avaient accompagné, personne ne l'a suivi sur la troisième étape. Laissé libre par un peloton qui avait bien compris ses intentions, Magnus Cort Nielsen a récolté trois nouveaux petits points avant de lever le pied pour rentrer dans le rang.

En deux jours, il a passé quasiment sept heures en tête de course. Le temps pour l'homme aux six victoires d'étape sur la Vuelta et une sur le Tour (en 2018) de se faire un nom sur ses terres.

La suite ? Magnus Cort Nielsen devrait conserver son maillot à pois jusque la Super Planche des Belles Filles, vendredi, avant de reprendre son rôle de coéquipier. Mais qu'importe : son Tour est déjà réussi.

Avec les informations d'Hortense Leblanc

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tour de France 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.