Tour de France 2022 : des médicaments "dont la nature et l'origine restent indéterminées" saisis lors des perquisitions visant Bahrain-Victorious

Entre le 27 et le 30 juin, des perquisitions visant l'équipe cycliste ont été réalisées dans sept pays européens. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'équipe cycliste Bahrain-Victorious est visée par une enquête du parquet de Marseille depuis le 3 juillet 2021.  (BO AMSTRUP / RITZAU SCANPIX)

Après le coup de filet, les explications. Le parquet de Marseille a communiqué publiquement après les perquisitions visant l'équipe Bahrain-Victorious, jeudi 30 juin, à la veille du départ du Tour de France 2022 à Copenhague. 

"Entre le 27 et le 30 juin 2022, une action de coopération judiciaire et policière internationale a été menée conjointement en Italie, Espagne, Belgique, Pologne, Slovénie, Croatie et Danemark", a expliqué le parquet marseillais. "Cette action, coordonnée par Eurojust et menée avec l'assistance d'Europol, a permis que soient réalisées par les autorités judiciaires et policières des pays concernés plusieurs perquisitions aux domiciles du manager, de trois coureurs, de l'ostéopathe et d'un médecin de l'équipe cycliste professionnelle Bahrain-Victorious, ainsi qu'au siège social de la société Winning SRL, propriétaire de l'équipe", a-t-il ajouté dans un communiqué.

Du matériel électronique et des médicaments saisis 

Si l'équipe Bahrain-Victorious a affirmé jeudi matin qu'aucun objet n'avait été saisi lors de la fouille à l'hôtel effectuée jeudi, le parquet de Marseille a précisé que "du matériel électronique (téléphones, ordinateurs, disques durs) et des médicaments dont la nature et l'origine restent indéterminées ou dont la délivrance est soumise à prescription ont été saisis" lors des différentes perquisitions. "L'ensemble de ces saisies fera l'objet d'analyses et d'exploitations ultérieures", a-t-il poursuivi.

Cette opération a été effectuée dans le cadre de l'enquête préliminaire ouverte depuis le 3 juillet 2021 pour "acquisition, transport, détention, importation, d’une substance ou méthode interdite aux fins d’usage par un sportif sans justification médicale". "A ce jour, l'équipe n'a pas été informée de l'avancée, des résultats ou n'a pas reçu de retour sur l'enquête de la part du parquet de Marseille", a déclaré l'équipe Bahrain-Victorious jeudi, en regrettant "l'atteinte à la réputation des personnes et de l'équipe".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tour de France 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.