Tour de France 2022 : Bryan Coquard positif au Covid-19 et remplacé par Pierre-Luc Périchon

Le sprinteur était présent sur les deux dernières éditions du Tour.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Bryan Coquard, le 11 mars 2022 sur Paris-Nice. (FLORIAN FRISON / DPPI via AFP)

Un cas de Covid-19 en plus sur la Grande Boucle à la veille du départ. Bryan Coquard a été testé positif et ne prendra pas le départ du Tour de France, a annoncé jeudi 30 juin la formation française Cofidis. Pierre-Luc Périchon remplace le sprinteur. "Des tests successifs menés par le staff médical de l'équipe Cofidis ont révélé que Bryan Coquard était positif au Covid-19. Conformément à la politique de l'équipe, en accord avec ASO et l'UCI, il ne participera pas au Tour de France", indique Cofidis dans un communiqué.

Coquard était la carte de l'équipe nordiste en cas d'arrivée groupée. Il s'était notamment signalé avec une deuxième place, derrière Peter Sagan, lors d'une étape du Tour de Suisse mi-juin. Pierre-Luc Périchon, qui le remplace, disputera à 35 ans sa sixième Grande boucle.

"Bien évidemment, c'est beaucoup de déception, a réagi le sprinteur français après avoir appris la nouvelle. Le Tour de France est la plus belle course de l'année. Je m'étais bien préparé pour et j'arrivais dans de bonnes conditions. Le destin en a décidé autrement, on y a cru jusqu'au bout mais mon test de ce matin est revenu positif et il est temps pour moi de rentrer à la maison. C'est douloureux de partir comme ça et de quitter toute l'équipe."

Matteo Trentin et Tim Declercq déjà forfaits

Plusieurs cas de Covid-19 ont obligé des équipes à remanier leur collectif juste avant le départ du Tour. L'Italien Matteo Trentin, coéquipier du double vainqueur sortant Tadej Pogacar, a par exemple été remplacé mercredi par Marc Hirschi. Comme Tim Declercq, suppléé mardi par le champion de France Florian Senechal chez Quick-Step Alpha Vinyl.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tour de France 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.