Tour de France 2021 : O'Connor s'impose en solitaire à Tignes, Pogacar creuse encore l'écart avec les favoris. Revivez la 9e étape

Avant une journée de repos, le programme est chargé, dimanche, pour le peloton.

Le peloton du Tour de France lors de la 9e étape entre Cluses et Tignes, le 5 juillet 2021.
Le peloton du Tour de France lors de la 9e étape entre Cluses et Tignes, le 5 juillet 2021. (THOMAS SAMSON / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Le Tour de France continue de s'élever, dimanche 4 juillet. Au lendemain de la première étape dans les Alpes, et à la veille d'une journée de repos, les coureurs partent de Cluses (Haute-Savoie) et arrivent à Tignes (Savoie), à plus de 2 000 mètres d'altitude. Suivez la 9e étape dans notre direct.

Une étape difficile de 145 kilomètres. Après une mise en jambes dans la côte de Domancy, direction le col des Saisies (9,4 km à 6,2% de moyenne). Au sommet, les coureurs auront parcouru plus d'un tiers de l'étape. Ils devront profiter de la longue descente (17 km) vers Beaufort pour préparer au mieux la terrible ascension du col du Pré et ses 12,6 kilomètres à 7,7% (dont 5 km à plus de 9%), souligne franceinfo sport. Ils devront ensuite prolonger l'effort pour atteindre le Cormet de Roselend, environ 14 kilomètres plus loin. Restera enfin la longue ascension vers Tignes (21 km à 5,6% de moyenne).

 Tadej Pogacar prend le maillot jaune et écrase la concurrence. Le Slovène, tenant du titre, a assommé ses adversaires, samedi. Avant la 9e étape, il comptait quasiment deux minutes d'avance sur Wout Van Aert (+1'58) et plus de quatre minutes sur ses principaux rivaux (+4'38 sur Alexey Lutsenko, +5'01 sur Richard Carapaz). Il aura l'occasion dimanche, à Tignes, de creuser encore l'écart. Seul un abandon ou une méforme soudaine semblent pouvoir priver le coureur de 22 ans d'un doublé sur la Grande Boucle.

Primoz Roglic et Mathieu van der Poel abandonnent. Handicapé depuis une chute survenue lors de la 3e étape, le Slovène Primoz Roglic, deuxième de l'édition 2020, a jeté l'éponge dimanche. Le coureur de 31 ans a expliqué vouloir "récupérer et (se) tourner sur de nouveaux objectifs" : "J'ai essayé d'être concentré sur le moment présent, de passer les journées les unes après les autres, mais après quelques jours j'ai vu que ça ne me menait nulle part et que ça n'avait plus de sens de continuer."  De son côté, le Néerlandais Mathieu van der Poel a reconu qu'il préférait privilégier les JO : "Nous avons décidé avec l'équipe que c'était la meilleure décision pour moi de quitter la course et de me concentrer sur les Jeux olympiques. Je vais prendre du temps pour récupérer de cette semaine."

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #TOUR_DE_FRANCE

18h20 : Le sprinteur français Arnaud Démare est arrivé hors délais pour quelques secondes. Il n'est pas sûr du tout qu'il sera repêché vu que le gros des sprinters est parvenu à boucler l'étape dans les temps.

18h13 : Julian Alaphilippe en termine, près de 25 minutes derrière le vainqueur. "J'avais les mains gelées, les jambes tétanisées", confie le champion du monde qui a particulièrement souffert.

18h12 : En parlant de Guillaume Martin, il a écrit un super bouquin de philo très sympa, Socrate à vélo. Très drôle et agréable à lire pendant les vacances. 🚴🚴

18h11 : Et hop, un conseil lecture pour les amoureux du cyclisme, glissé par @Puce13 dans les commentaires.

18h05 : Il est 18 heures, faisons le point sur les grands titres de la soirée.

Formidable numéro de l'Australien Ben O'Connor qui arrive en solitaire à Tignes et s'adjuge la 9e étape (en plus de s'offrir une 2e place au classement général). Le Slovène Tadej Pogacar a encore conforté son maillot jaune dans la dernière ascension.

Marine Le Pen a été réélue sans surprise à la tête du RN et a délivré un discours de campagne à ses militants en clôture du congrès du parti. "Nous ne reviendrons pas au Front National, assure Marine Le Pen. Nous avons su (...) donner à notre mouvement les qualités nécessaires à un parti de gouvernement."

Une centaine de médecins réclament l'obligation pour les soignants de se faire vacciner contre le Covid-19. Cette mesure doit être prise "avant le début du mois de septembre", précise leur appel paru dans le JDD.

• Un incendie de forêt a détruit environ 300 hectares de végétation à quelques kilomètres de Narbonne. Le feu n'est pas encore éteint mais il est désormais maîtrisé et circonscrit

18h00 : @Aigle jaune Ce qui me laisse pantois, c'est la 3e place de Sonny Colbrelli, le sprinteur italien, qui certes décroche des points pour le maillot vert, mais qu'on n'aurait jamais, jamais, jamais, imaginé à ce niveau vu le profil de l'étape.

17h58 : Polémique pour polémique...je suis assez content d'avoir donné ce jour (à 12H50 sur le Live F.I.) le pronostic de victoire pour Guillaume Martin qui a fait une très bonne étape dans ces conditions de course en arrivant à la 4ème place à Tignes. Je dis donc👏 à lui !

17h51 : Voilà le nouveau classement général, Ben O'Connor devient 2e à 2 minutes de Tadej Pogacar, le reste de la concurrence est à plus de cinq minutes. A noter la belle 9e place de Guillaume Martin, à 7 minutes du maillot jaune.

17h47 : Vous trouvez vraiment @Hehoyaquelqu'un ? Parce que le coureur-philosophe fait régulièrement l'objet de papiers louangeurs depuis des années et son passage dans l'équipe belge Wanty-Gobert. Depuis qu'il est passé chez Cofidis avec des ambitions au classement général, il me semble au contraire que ses performances sont surveillées comme le lait sur le feu.

17h46 : Et Guillaume Martin ? D’ailleurs c’est quoi le problème des journalistes et médias avec ce coureur, regulierement meilleur francais, dont la couverture médiatique est quasi inexistante, pour ne pas dire anecdotique et rarement mis positivement en avant. Comment l’expliquez vous ?

17h46 : @David On a le droit de douter, pas d'accuser sans preuves tout de même. Mais même pas besoin de moteur : hier, dans un super article, le journal Le Temps mettait en avant les différences technologiques entre les vélos des uns et des autres, qui peuvent créer des écarts significatifs et ce sans moteur, donc. Je vous en recommande la lecture.

17h45 : L'accélération de Pogacar rappelle furieusement celle dont Armstrong était capable... On connaît la suite... Je pencherai quand même pour un moteur électrique caché dans le cadre de son vélo!

17h45 : Alors qu'un spectateur facétieux a repris le texte de la fameuse pancarte "Allez Opi" qui a provoqué la chute massive de la première étape, mais cette fois en le peignant sur la route.

17h43 : Guillaume Martin termine à une belle 4e place, juste derrière le sprinteur italien Sonny Colbrelli, qu'on n'attendait pas à ce niveau. Derrière arrive Tadej Pogacar, qui a encore pris du temps aux concurrents au podium.

17h39 : La vidéo du passage de la ligne par Ben O'Connor comme si vous étiez au bord de la route !

17h37 : Superbe victoire de l'Australien Ben O'Connor, auteur d'une démonstration dans cette deuxième étape de montagne du Tour de France. Son avance, conséquente, ne devrait pas suffire pour qu'il s'empare du maillot jaune.

17h36 : Attaque de Tadej Pogacar, qui écœure, si besoin était encore, ses concurrents ! Principale victime de son coup d'accélérateur, le Français David Gaudu, qui a pris un courant d'air.

17h33 : @Maillot jaune Ineos s'est surtout réveillé parce qu'il y a le podium en jeu, et qu'un O'Connor au top ou un Guillaume Martin qui gratte du temps peuvent contrarier leurs ambitions. C'est souvent ce genre d'équipes, qui ne jouent ni la victoire d'étape ni le maillot jaune à Paris, qui ont des stratégies un peu floues.

17h32 : Jalabert et Voeckler ont eu une discussion intéressante sur l’intérêt ou non de laisser le maillot jaune et donc lla gestion de la course à Pogacar et son équipe. Pensez-vous que l’accélération de l’équipe Ineos entre dans cette optique ?

17h30 : @Angèle Cela fait si je ne m'abuse 12 abandons depuis le début de la Grande Boucle, on est dans la moyenne. L'an dernier et en 2019, on n'a compté que 21 abandons, 29 en 2018.

17h28 : Bonjour Pierre Godon. Avec l'étape d'aujourd'hui, combien d'abandons dans ce Tour de France depuis le début ? Un record ?

17h20 : @Alaphilippe and co Il y a plein de groupes éparpillés un peu partout, mais le groupe maillot à pois autour de Wout Poels pointe à 13 minutes, le groupe maillot vert à 26 minutes de la tête. Julian Alaphilippe est juste devant, à environ 24 minutes de la tête.

17h18 : Des nouvelles des lâchés (écart etc) s’il vous plaît ?

17h15 : Tadej Pogacar et son équipe Emirates ont-ils mis le frein à main pour laisser le maillot jaune à Ben O'Connor (et le poids de la course qui va avec) ? L'ancien coureur Michael Rasmussen note que le groupe maillot jaune grimpe moins vite que le gruppetto à ce moment de la course.

17h12 : Bonsoir Pierre, Guillaume Martin bien placé pour être 3eme au général

17h11 : 10 km de l'arrivée, Ben O'Connor toujours seul en tête, le peloton maillot jaune pointé à 7'43 (ce qui ne devrait pas suffire à l'Australien pour s'emparer du maillot jaune). A noter que Guillaume Martin, le leader de l'équipe Cofidis, devrait faire un beau rapproché au classement général, fort de sa présence dans le groupe de poursuivants, environ 3 minutes devant le groupe Pogacar.

17h09 : J'ai la question tous les jours, je vais finir par en faire un papier :-) Non, aucun lien, mais je suis bien entendu à 200% pour lui derrière lui pour pouvoir pusher sa victoire d'étape !

17h09 : Au fait !!!! Dorian Godon (Ag2r Citroën/ 73 ieme au général)le cousin de Pierre ???

17h00 : Une des images de l'après-midi, c'est la chute spectaculaire de Brandon McNulty dans un fossé lors de la descente suivant le Cormet de Roselend. Le coureur est sorti de la végétation quelques secondes plus tard.

16h57 : Australie 1- Colombie 0 sur la route du Tour. Ben O'Connor a lâché Sergio Higuita après avoir mis dans le vent Nairo Quintana, et se retrouve seul en tête de cette étape de prestige. Il reste 17 km de grimpette avant l'arrivée à Tignes.

16h54 : L'équipe Emirates a passé la seconde et a réduit l'écart sur le groupe O'Connor, qui n'est plus maillot jaune virtuel. Tadej Pogacar a d'ailleurs enlevé son K-Way, signe que les choses sérieuses vont commencer.

16h46 : @Ludo Si on ne compte pas les retraits de Primoz Roglic et de Mathieu Van der Poel avant le départ, seuls trois coureurs ont pris pied dans la voiture balai : Nans Peters, Tim Merlier et Jasper de Buyst.

16h45 : Combien d'abandons depuis depuis le début de cet étape très mouvementée?

16h41 : Le coup de la panne pour Nairo Quintana, brutalement décramponné du groupe de tête. Le Colombien se fait lâcher dès les premières pentes vers Tignes, laissant filer Sergio Higuita et Ben O'Connor.

16h37 : Il me semble qu'ils sont de 33 minutes environ. Il va falloir que les coureurs lâchés gèrent bien leur effort, mais on trouve souvent au sein du gruppetto quelques coureurs spécialistes du calcul des délais pour éviter la catastrophe. Je vous propose de (re)lire l'article que j'avais consacré au gruppetto, en 2017.

16h36 : Bonjour, je note que le grupetto maillot vert a déjà près de 25 minutes de retard sur la tête de course, et l'écart va forcément en grandissant. Avez-vous le limite de temps pour ne pas être "hors-délai" sur cette étape ? Merci

16h34 : @Naïf Vous, vous aviez piscine hier après-midi, car on a parlé en longueur dans ce live hier. Et si on peut croire que nos équipes sont plutôt plus propres que certaines équipes sulfureuses, je me garderai bien d'inclure tous les coureurs français dans une affirmation un peu trop générale. Je vous conseille la lecture du dossier que consacre le site cyclisme-dopage aux équipes engagées sur le Tour, en leur délivrant un indice de confiance.

16h32 : Le pb du dopage est donc toujours un sujet tabou...pourquoi vous ne l'évoquez pas en ce qui concerne certains coureurs du Tour? Vu la difficulté des bons coureurs français à se placer à l'arrivée. En nommant personne évidemment..