Cet article date de plus de huit ans.

TER trop larges : travaux en cours à Cagnes-sur-Mer

Publié
Temps de lecture : < 1 min.
Article rédigé par
France Télévisions

Revenons sur les TER trop larges pour entrer dans certaines gares. La SNCF était au courant du problème et des travaux sont déjà entrepris, comme à Cagnes-sur-Mer. Il faut raboter le quai de 2 cm en moyenne. Des opérations qui se déroulent la nuit pour éviter toute perturbation.

Voilà 15 jours que les travaux ont commencé en gare de Cagnes-sur-Mer. Chaque soir, alors que le trafic est interrompu, une équipe travaille au rabotage des 120 m de quai.

On scie 2 cm de quai pour le ramener au gabarit correspondant au matériel qui sera utilisé fin 2014.

Dans la région Provence-Alpes-Côtes-d'Azur, 57 gares doivent être modifiées pour accueillir les 2 nouveaux types de trains régionaux. Coût total : 3 millions d'euros. Des travaux prévus de longue date selon Réseau ferré de France, qui les financera entièrement sur 3 ans.

Si aujourd'hui, nos quais ne sont pas au gabarit, c'est parce que dans le temps, on n'a pas fait ce qu'il fallait. C'est du travail qui aurait dû être fait progressivement.

Pour les voyageurs, il est difficile d'imaginer les travaux qui ont eu lieu cette nuit.

Ils les ont fait là ? Je croyais qu'il fallait tout casser.

Vous n'avez pas vu la différence.

Non.

Je ne suis pas a même de calculer la rentabilité de tout ça. Ce dont j'ai peur, c'est que personne ne l'ait anticipé.

Dans les Alpes-maritimes, le rabotage se poursuivra jusqu'au mois de septembre. Les passagers pourront monter dans les nouveaux trains, fin 2014.

Elections européennes. Pour nous, le vote, c'est dimanche.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.