Téléphonie mobile : nouvelle alliance entre opérateurs, les conséquences pour les consommateurs

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 10/03/2014Durée : 00h50

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

La bataille fait rage avec, a la clé, des alliances plutôt étonnantes. Cela aura-t-il des répercussions sur le prix de nos abonnements ? Il y aura moins de concurrence, avec 3 opérateurs au lieu de 4.

Cette boutique va bientôt changer de propriétaire. Le futur patron : Bouygues ou Numericable, tous deux candidats au rachat de SFR.

On ne sait pas ce qui se passe, c'est difficile à comprendre.

Cela ne me pose pas de problème si le service rendu est le même. Et que les tarifs ne montent pas.

C'est un risque pour le consommateur. Si Bouygues rachète SFR, le marché de la téléphonie passerait de 4 à 3 concurrents. L'Autriche avait connu cette situation l'an dernier. Les prix ont augmenté de 18%.

Les consommateurs se souviennent de la situation du marché quand il y avait 3 opérateurs. Depuis l'arrivée du 4e, les prix avaient baissé.

L'arrivée de Free sur le marché du mobile en 2012 a tiré les prix vers le bas. Le gouvernement assure qu'il surveillera de près l'évolution des tarifs et le comportement des opérateurs.

Si demain, il y avait une entente sur les prix, il y aurait une amende a payer et une indemnisation des consommateurs. Ce sera dissuasif pour qu'on ne s'entende pas au détriment du client.

Autre question cruciale : l'emploi. Bercy soutient le rachat de SFR à condition qu'aucun salarié ne se retrouve au chômage.

Nicolas Sarkozy, dont c'est la première sortie après les affaires qui l'ont visé la semaine dernière. Il est ce matin à Nice pour inaugurer une institution qui lutte contre la maladie d'Alzheimer, en compagnie de Bernadette Chirac.

Le JT
Les autres sujets du JT