Taxes : effets sur la consommation

a revoir

Diffusé le 15/07/2013Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Mais d'un point de vue purement économique, cela pose une question : trop de taxes tuent la taxe.

François Lenglet : Le contribuable se venge toujours. S'il estime qu il est trop taxé, il va moins consommer. Ou bien changer son comportement, et boire du vin plutôt que de la bière, pour éviter l'impôt. Autre exemple, l'emploi à domicile, qui a dévissé de 8% sur un an, après une forte hausse de charges. En fait, les ménages utilisent moins leur nounou à domicile. Ou bien ils les font travailler quelques heures au noir. On parle toujours de l'exil fiscal des grandes fortunes. Mais il y a a aussi l'exil fiscal du Français moyen, c'est l économie au noir.

Julian Bugier : Cela signifie que même si on augmente les impôts, ça ne rapporte pas forcément plus dans les caisses ? François Lenglet : C'est certain. Et le gouvernement va bientôt s'en aperçevoir. Malgré le plus gros choc fiscal depuis la guerre, avec les hausses d'impôts de Jean-Marc Ayrault et celles de François Fillon, le déficit budgétaire de 2013 va rester significatif, aux alentours de 4% du PIB.

Le taux du livret A sera bien abaissé à 1,25% au 1er août.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==