Syrie : la suspension américaine

a revoir

Diffusé le 02/09/2013Durée : 00h40

Selo la note, l'arm&ee syrienne dispose de centaines de tonnes de gaz.

La France est donc suspendue au vote du congrès américain. Bonsoir Etienne Leenhardt. Si les parlementaires américains rejettent une intervention et si les Etats-Unis renoncent, la France s'engagera-t-elle seule dans une action militaire.

Etienne Leenhardt : La réponse est claire. Non. Non la France ne se lancera pas seule dans une opération militaire contre la Syrie. C'est vrai que depuis le début de cette affaire syrienne, la France a souvent été en pointe : C'est vrai que la détermination de François Hollande et le savoir-faire de l armée française avaient été salués pour le Mali. Seulement la Syrie n'est pas le Mali. Et la France n'a ni la vocation ni les moyens de devenir le gendarme du monde. Effectuer un bombardement limite, sur des objectifs cibles, militairement on sait à peu près faire. Mais sans coalition internationale, sans passage par l'ONU, un engagement sans aucune autre légitimité qu'une déclaration de guerre unilatérale de la France contre la Syrie n'aurait aucun sens. D'ailleurs, répète-t-on à l Elysée, la France n'a jamais dit qu'elle irait seule. Comme si on se préparait déjà à manger son chapeau dans l'hypothèse où le Congrès américain voterait non la semaine prochaine à cette intervention en Syrie.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==