Vuelta 2022 : Nairo Quintana annonce son retrait du Tour d'Espagne après sa disqualification sur la Grande Boucle

Le Colombien a expliqué, jeudi, vouloir prendre son temps afin d'assurer sa défense auprès du Tribunal arbitral du sport.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Nairo Quintana (Arkea-Samsic) s'apprêtait à prendre le départ de la Vuelta, vendredi 19 août. (MARCO BERTORELLO / AFP)

Finalement, c'est non. Nairo Quintana ne fera pas partie des coureurs au départ de la Vuelta, à Utrecht (Pays-Bas), vendredi 19 août. Cette annonce du Colombien, jeudi, intervient au lendemain de la disqualification du grimpeur du dernier Tour de France. Des traces de tramadol, un produit interdit pour les cyclistes, ont été retrouvées dans son sang à deux reprises lors de la course.

Après avoir dans un premier temps confirmer sa participation à la Vuelta, mercredi, le grimpeur de l'équipe française Arkéa-Samsic explique dans un court communiqué vouloir prendre son temps afin d'assurer sa défense auprès du Tribunal arbitral du sport. Quintana dispose de dix jours afin de faire appel de la décision.

Il "nie avoir utilisé" cette substance

"Je vais travailler pour prouver que je n'ai aucun problème, et j'espère que l'on se verra sur les prochaines compétitions", a déclaré le coureur de 32 ans, lauréat de la Vuelta en 2016, dans un message publié sur son compte Instagram. "Je nie avoir utilisé [le tramadol] durant ma carrière", avait écrit mercredi celui qui avait fini sixième du dernier Tour de France. 

La prise de tramadol, un antalgique qui traite les douleurs moyennes, représente une infraction au règlement médical de l'Union cycliste internationale (UCI) mais pas une violation des règles antidopage, définies par l'Agence mondiale antidopage (AMA). Nairo Quintana n'est donc pas suspendu et reste libre de prendre part aux compétitions.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.