Cet article date de plus de trois ans.

Le Paris Volley réintégré dans les play-offs après conciliation du CNOSF

Epinglé par la Commission d'aide et de contrôle des clubs professionnels (CACCP), le Paris Volley est finalement réintégré dans les play-offs (il a fini 3e de la saison régulière), après la conciliation du Comité national olympique et sportif français (CNOSF). Les play-offs avaient été repoussés d'une semaine dans l'attente de cette conciliation, demandée par le club parisien. En revanche, le conciliateur n'est pas revenu sur les autres décisions: encadrement de la masse salariale, interdiction de recrutement la saison prochaine.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
. (MAKSIM BOGODVID / SPUTNIK)

La saison va pouvoir reprendre. Avec une semaine de retard, les play-offs se dérouleront du 6 au 8 avril. Avec le Paris Volley, qui a fini à la 3e place de la saison régulière, et qui avait été exclu pour des raisons financières le 3 mars dernier. Après avoir été débouté en appel, le club parisien a obtenu d'être réintégré après la conciliation qu'il avait demandé auprès du Comité national olympique et sportif français (CNOSF). 

Dans un communiqué, la Fédération française de volley indique que lors de l'audience, le "Conciliateur n’a pas été en mesure de constater un accord possible entre les deux parties". Il lui revenait donc de faire une proposition. Ce qu'il a fait en proposant "uniquement à la FFVolley d’annuler la mesure d’exclusion du club des play-offs, considérée comme « sévère »." Mais il n'a pas remis en cause les autres sanctions frappant le club: l'encadrement de la masse salariale à titre conservatoire, interdiction de recrutement pour la saison 2017-2018. En revanche, la rétrogradation administrative, décidée le 3 mars, "reste à être examinée à la fin de la saison sportive", indique le communiqué.

Les affiches des play-offs sont donc: Tours-Sète, Chaumont-Tourcoing, Paris-Montpellier et Ajaccio-Poitiers.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Volley

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.