Cet article date de plus de quatre ans.

Vendée Globe : les bonnes sœurs des Sables-d'Olonne attendent le retour des marins, "ces gars qui risquent leur peau"

Aux Sables-d'Olonne, les bonnes sœurs de la Communauté des Béatitudes sont des passionnées de la course à la voile autour du monde.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
François Gabart fête son arrivée aux Sables d'Olonne, dimanche 27 janvier 2013. (STEPHANE MAHE / REUTERS)

Les skippers du Vendée Globe sont à quelques heures de l’arrivée, jeudi 19 janvier, aux Sables-d’Olonne (Vendée). Dans la foule de spectateurs pour applaudir les marins, il y aura les religieuses du centre spirituel de la Chaume. Ces adeptes de la course à la voile autour du monde et en solitaire sont idéalement situées, près du chenal d'accès au port.

Le reportage franceinfo de Cécilia Arbona
écouter

Dans le hall d’entrée de ce centre de la Communauté des Béatitudes, au milieu des images pieuses et des statues de la Vierge, se dresse un drôle de poster : la carte du Vendée Globe, avec la position réactualisée des bateaux. "On en parle un peu à table, on essaye de suivre ça sur Internet", explique sœur Marie-Élie. "Ça fait un peu rêver, le Vendée Globe ! ajoute la religieuse, elle qui vient "de la mer, de Saint-Malo", et qui a "grandi avec la Route du Rhum".

La mer, c’est un sujet très biblique.

soeur Marie-Elie

à franceinfo

"Moi, je remercie déjà Dieu d’avoir suscité, dans le cœur de ces hommes, cette espèce d’élan vers l’aventure, s’enthousiasme sœur Marie-Élie. C’est quand même des gars qui risquent leur peau !"

Au centre spirituel de la Chaume, l’arrivée d’un bateau dans le chenal est parfois source de toutes les audaces. "Une sœur est sortie avec son escabeau pour bien voir, avec son vélo. Et les gens disaient : 'Anne, ma sœur Anne, ne vois-tu rien venir ?' C’est une petite famille ici", s’amuse la religieuse.  

Une famille dans laquelle on encourage tous les participants : "Sœur Bénédicte, par exemple, est pour Destremau". Sébastien Destremau, 18e au classement le 18 janvier, est le dernier de la flotte.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.