Vendée Globe : le skipper français Kevin Escoffier a été secouru par une frégate de la Marine nationale et se dirige vers La Réunion

L'opération de transfert a eu lieu peu avant 4 heures dimanche matin.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Equipé de sa combinaison de survie, le skipper a finalement rejoint à la nage un semi-rigide de la Marine avant d'embarquer à bord du Nivôse. (Paul-David Cottais / Marine nationale)

Victime d'une importante voie d'eau sur son bateau lundi, Kevin Escoffier a été récupéré par la frégate de surveillance de la Marine nationale, le Nivôse, et fait route vers La Réunion. L'opération de transfert a eu lieu peu avant 4 heures (heure de Paris), dimanche 6 décembre matin.

"L’approche de la frégate et de l’IMOCA a été rendue très compliquée dans la journée de samedi et cette nuit en raison des conditions météo extrêmes sur la zone", précise un communiqué de l'équipe de Kevin Escoffier. Le skipper, "équipé de sa combinaison de survie", a finalement rejoint à la nage un semi-rigide de la Marine avant d'embarquer à bord du Nivôse.

Kevin Escoffier était à bord du voilier de son concurrent, Jean Le Cam, qui l'avait sauvé alors qu'il se trouvait à bord de son radeau de détresse. Jean Le Cam est actuellement à la 6e place de la course menée par un autre Français, Charlie Dalin.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.