Vendée Globe : le maire des Sables-d'Olonne écrit à Emmanuel Macron pour avoir du public à l'arrivée de la course

Yannick Moreau souhaite une solution pour "assurer une présence humaine et chaleureuse" à l'arrivée des skippers qui auront bouclé un tour du monde en solitaire.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Boris Herrmann lors du Vendée Globe, le 15 janvier 2021, au large de Recife, au Brésil. (NEWMAN HOMRICH / NEWMAN HOMRICH / AFP)

"La plus belle des légions d'honneur pour les skippers, c'est la clameur du public." Le maire des Sables-d'Olonne (Vendée) a écrit à Emmanuel Macron pour lui demander d'accepter la présence d'un public restreint à l'arrivée des marins du Vendée Globe, prévue cette semaine. "Il doit y avoir un moyen équilibré d'assurer une présence humaine et chaleureuse sur le bord du chenal pour accueillir dignement les skippers", écrit Yannick Moreau dans un courrier diffusé sur les réseaux sociaux dimanche 24 janvier.  

Après leur tour du monde, les premiers skippers sont attendus mercredi dans le port vendéen, qui sera fermé au public, comme lors du départ des 33 skippers le 8 novembre. "Il ne s'agit évidemment pas de faire venir des spectateurs de toute la France, ce serait un contre-sens épidémiologique, mais de permettre à quelques habitants du port des Sables, filtrés et entrant dans une jauge stricte et définie, d'accueillir comme il se doit les skippers du Vendée Globe", poursuit le maire (divers droite).

"J'ai fait un certain nombre de propositions au préfet de la Vendée en ce sens. Elles n'ont pas été entendues mais il n'est pas encore trop tard pour apporter un peu d'humanité au retour des marins du Vendée Globe", ajoute l'élu.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.