Cet article date de plus de quatre ans.

Vendée Globe : le bateau du leader Alex Thomson a percuté un objet dans l'océan

La collision a endomagé l'un des foils du bateau du skipper gallois, ce qui pourrait nuire à son avance. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le bateau d'Alex Thomson lors du départ du Vendée Globe, le 6 novembre 2016, aux Sables-d'Olonne (Vendée).  (LOIC VENANCE / AFP)

"Alex et le bateau vont bien tous les deux." Le leader du Vendée Globe, Alex Thomson, a heurté un objet dans l'océan Atlantique, indique son équipe sur la page Facebook du bateau, samedi 19 novembre. Il aurait endommagé un de ses foils, les espèces d'ailes situées sur les flancs de la coque. Résultat : il n'avance plus qu'au ralenti. Un gros problème pour le Gallois qui fait la course en tête. 

"A 9h35 ce matin, j'étais dans la cabine en train d'essayer de dormir (...)", a-t-il raconté à son équipe à terre, qui retranscrit son témoignage sur Facebook. "J'avançais à une moyenne de 24 nœuds quand j'ai entendu un bang assourdissant et le bateau s'est arrêté, a viré à tribord d'environ 30 degrés et le safran s'est relevé. Je suis vite aller sur le pont, j'ai choqué la grand-voile et j'ai réalisé que j'avais dû heurter quelque chose", explique le skipper. 

Au moment de l'accident,  Alex Thomson continuait à creuser l'écart. Vendredi, il avait relégué ses premiers poursuivants, les Français Armel Le Cléac'h et Sébastien Josse, à plus de 100 milles. 

Sept des 29 bateaux au départ étaient équipé de foils

"Je n'ai rien vu dans l'eau, mais j'ai eu l'impression que le bateau s'est enroulé autour de quelque chose et ça a causé des dégâts assez important au foil", a-t-il constaté. "J'ai été chargé de procéder à une inspection interne du bateau et il ne semble pas y avoir de dégâts à la coque. Pour l'instant, je vais continuer et évaluer les dégats dès que j'en aurai la chance."

Avec ce problème de foil, le Gallois pourrait voir son avance se réduire. Sur les 29 bateaux qui ont pris le départ du Vendée Globe, sept en étaient équipés. L'apparition de cet élément sur les moncoques Imoca du Vendée Globe constitue même une "innovation technologique majeure", assurait Ouest France.  Les foils permettent en effet au bateau de se soulever et de gagner en vitesse. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vendée Globe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.