Vendée Globe : Jean Le Cam raconte avoir vécu une course "extrêmement difficile"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Vendée-Globe : Jean Le Cam a vécu une course "extrêmement difficile"
France 2
Article rédigé par
I. Sabourault, L. Poinsatte - France 2
France Télévisions

Jean Le Cam (Yes We Cam !) a coupé la ligne d'arrivée du Vendée Globe en huitième position, jeudi 28 janvier, avant d'être reclassé quatrième grâce aux bonifications obtenues à la suite du sauvetage de Kevin Escoffier (PRB).

"Pour moi, la dureté de ce Vendée Globe a été incroyable. C'était exceptionnellement difficile." C'est avec ces mots que Jean Le Cam a décrit, une fois le pied posé à terre, jeudi 28 janvier, son expérience des dernières semaines. Après application des bonifications, le navigateur de 61 ans a terminé à la quatrième place du Vendée Globe, qui a été remporté par Yannick Bestaven (Maître CoQ IV). Pas de victoire, ni même de podium donc, pour le "Roi Jean". Mais qu'importe, car l'essentiel était ailleurs.

Sauveur de Kevin Escoffier

Le skipper de Yes We Cam ! avait marqué les esprits du grand public bien plus tôt, le 30 novembre, en secourant Kevin Escoffier (PRB) au milieu d'une mer déchaînée. Transbordé quelques jours plus tard vers une frégate militaire française, ce dernier était bien présent aux Sables d'Olonne (Vendée) afin d'accueillir son sauveur. "Le vrai partage, c'est quand tout le monde se dit merci. Alors, merci !", a souri Jean Le Cam face aux caméras.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.