Cet article date de plus de quatre ans.

Vendée Globe : dernière ligne droite

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Vendée Globe : dernière ligne droite
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Seuls 40 miles, à peu près 60 kilomètres, les séparent : rien n'est joué pour la huitième course du Vendée Globe entre le Britannique Alex Thomson et le Breton Armel Le Cléac'h.

C'est la dernière ligne droite, un sprint effréné vers les Sables-d'Olonne (Vendée). Il y a moins de 75 kilomètres d'écart entre les bateaux d'Alex Thomson et d'Armel Le Cléac'h. Le skipper breton était plutôt optimiste mardi 17 janvier: "On va arriver normalement jeudi en début d'après-midi aux Sables-d'Olonne" déclarait-il alors qu'il était survolé par la marine nationale. Pendant que les deux concurrents sont presque en train de régater, les supporters, eux, essayent de se garer sur un parking bondé pour mieux les admirer et aller chercher les dernières informations au PC course. "Ça ne se rate pas une fin de match comme ça [...] Il faut le faire ce qu'ils ont fait!", s'exclame l'un des passionnés.

Alex Thomson se battra jusqu'au bout

Même s'il est devancé, Alex Thomson ne baisse pas les bras. Lui, le spécialiste des sprints, ne lâchera rien : "Tout est encore jouable, on verra bien, mais vous pouvez compter sur moi pour me battre jusqu'au bout" assure le skipper Hugo Boss. Le fan-club d'Armel Le Cléac'h s'est déjà bien préparé. Le skipper file à plus de 14 noeuds de moyenne. L'enfant de la Bretagne nord, en tête du Vendée Globe depuis 46 jours, est bien placé pour emporter cette huitième course.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.