DIRECT. Vendée Globe : les 33 skippers ont pris le départ du tour du monde à la voile

Les 33 skippers prenant part à la 9e édition du Vendée Globe quittent les Sables-d'Olonne (Vendée) à 14h20 dimanche, dans un contexte particulier lié à l'épidémie de Covid-19 et au reconfinement. 

Les skippers prennent le départ du Vendée Globe, le 8 novembre 2020 au large des Salbles-d\'Olonne (Vendée).
Les skippers prennent le départ du Vendée Globe, le 8 novembre 2020 au large des Salbles-d'Olonne (Vendée). (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Une édition très particulière. Les 33 skippers s'apprêtant à défier les mers du globe lors de la 9e édition du Vendée Globe ont largué les amarres à 14h20, dimanche 8 novembre, dans une ambiance inédite marquée par le huis clos et les prouesses technologiques. La fête populaire, qui marque habituellement la sortie du chenal des Sables-d'Olonne, n'a pas lieu du fait de l'épidémie de Covid-19 et du confinement. Suivez l'événement en direct.

Un départ "complètement vide". En 2016, quelque 2,25 millions de visiteurs étaient présents aux Sables-d'Olonne, dont 1,5 million pour le départ du Vendée Globe. Cette neuvième édition de la course avait d’abord été limitée à une jauge de 5 000 visiteurs sur le village, et à 9 000 personnes le long du chenal pour le départ. Un programme annulé du fait des mesures de confinement. "Le fait qu'il soit complètement vide, ça va être hyper silencieux, ça raconte quelque chose", a estimé Fabrice Amedeo (Newrest - Art & Fenêtres). 

Davantage de femmes et d'étrangers cette année. Parmi les 33 skippers qui s'élancent dimanche, les profils sont variés avec six femmes, contre aucune lors de l'édition de 2016 remportée par Armel Le Cléac'h. Sept skippers étrangers participent également à la course cette année, ainsi qu'un doyen, Jean Le Cam (Yes We Cam!), qui participe à 61 ans pour la cinquième fois au Vendée Globe, et un skipper handisport né sans main gauche, Damien Seguin (Apicil). 

Jérémie Beyou et Alex Thomson très attendus. Avec Jérémie Beyou, le Britannique Alex Thomson (Hugo Boss) est très attendu sur cette 9e édition, après être monté sur le podium deux fois de suite. Il était arrivé 2e en 2016 et 3e en 2012.

Des bateaux qui "volent" sur l'eau. Cette 9e édition est également marquée par des prouesses technologiques : parmi les 33 bateaux sur la ligne de départ, plusieurs sont des "foils", c'est-à-dire des bateaux nouvelle génération ayant la capacité de "voler" sur l’eau.  

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #VENDEE_GLOBE

23h02 : @voileux Tout à fait, Louis Burton qui a écopé d'une pénalité pour avoir "volé" le départ, devra faire du surplace, pendant cinq heures, au large du Portugal. Voilà ce qu'a écrit le jury : "Pour son départ prématuré, Louis Burton a écopé d’une pénalité de cinq heures. Il devra effectuer sa pénalité en passant deux fois à la même latitude, à cinq heures d’écart, avant la latitude 38°40,000N"

23h02 : la pénalité de 5 heures s'ajoute-t-elle au temps de course ou le concurrent devra-t-il faire un STOP and GO de 5 heures pendant la course ?

23h01 : @voileux Tout à fait, Louis Burton qui a écopé d'une pénalité pour avoir "volé" le départ, devra faire du surplace, pendant cinq heures, au large du Portugal. Voilà ce qu'a écrit le jury : "Pour son départ prématuré, Louis Burton a écopé d’une pénalité de cinq heures. Il devra effectuer sa pénalité en passant deux fois à la même latitude, à cinq heures d’écart, avant la latitude 38°40,000N"

22h57 : la pénalité de 5 heures s'ajoute-t-elle au temps de course ou le concurrent devra-t-il faire un STOP and GO de 5 heures pendant la course ?

21h38 : premier retour en arrière sur le VGlobe. Fabrice Amadeo pour réparer un hook de mat..il va arriver dans la nuit au Sables d'Olonnes; monter au mât; et il repartira demain...petite nuit en perspective

21h38 : Au passage, @Agnès nous signale le premier incident mécanique sérieux de cette édition 2020.

21h37 : @Aveyron45 La règle a en effet changé pour cette édition, avant il fallait simplement faire demi-tour. Est-ce pour dissuader les concurrents les plus rapides ? Louis Burton, le fautif, a reconnu une erreur ce soir : "Il va falloir songer à faire cette pénalité, je m'en serais bien passé. On va essayer de se rassurer en se disant que 5 heures à l'échelle d'un Vendée Globe ce n'est pas grand chose. Un cafouillage dans le décompte entre ce que j'avais à l'ordinateur et ce que j'entendais à la VHF. C'est comme ça, ce genre de chose ça fait partie du sport."

21h34 : Bonsoir Pierre, bonsoir FI, je comprends mal la pénalité de 5 heures infligée au skipper qui est parti trop vite. Auparavant, un skipper qui volait le départ devait faire demi tour et refranchir la ligne. Il perdait tout au plus quelques dizaines de minutes. Pourquoi la règle a-t-elle changé et pourquoi autant d'heures de pénalité ? Merci de votre éclairage

21h10 : Une autre très belle photo du passage de la Patrouille de France au-dessus de la flotte du Vendée Globe tout à l'heure.

20h51 : Pour rappel, le classement de la course à 18 heures (bon, même le dernier a 70 jours pour se refaire).

20h46 : Comment ça se passe la journée d'une bizuth sur le Vendée Globe ? Clarisse Cremer, aux commandes de Banque Populaire, avoue dans une vidéo "s'être déjà fait des petites frayeurs", liées à sa quille ou à son pilote automatique. "Je suis fébrile, mais ça va".

20h05 : Il est 20 heures, faisons un petit point sur l'actualité de ce dimanche soir.

"Je promets d'être un président qui n'essaie pas de diviser, mais de rassembler", a lancé Joe Biden lors de son premier discours en tant que président élu. Vous pouvez retrouver, dans cet article, quatre infographies qui éclairent la présidentielle américaine côté chiffres.


Finalement, l'hypothèse d'un virus échappé d'un laboratoire pour expliquer la pandémie de coronavirus est-elle crédible ? On démêle dans cet article le vrai du faux, alors que la France compte 270 nouveaux décès ce soir, et 38 619 nouveaux cas.

Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, et le ministre de la Santé, Olivier Véran, ont assuré que le gouvernement avait renoncé à l'idée d'un confinement imposé pour les personnes âgées.


Les 33 concurrents de la 9e édition de la course autour du monde en solitaire se sont élancés des Sables-d'Olonne à 14h20, avec 1h18 de retard en raison du brouillard.

18h54 : À l'occasion du départ du tour du monde en solitaire, zoom sur la manière dont les skippers se préparent à trouver le bon rythme de sommeil. Car bien dormir en mer, ça s'apprend.





18h18 : 18 heures, faisons le point sur l'actualité de ce dimanche soir.

"Je promets d'être un président qui n'essaie pas de diviser, mais de rassembler", a lancé Joe Biden lors de son premier discours en tant que président élu. Vous pouvez retrouver, dans cet article, quatre infographies qui éclairent la présidentielle américaine côté chiffres.

Les 33 concurrents de la 9e édition de la course autour du monde en solitaire se sont élancés des Sables-d'Olonne à 14h20, avec 1h18 de retard en raison du brouillard.

Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, et le ministre de la Santé, Olivier Véran, ont assuré que le gouvernement avait renoncé à l'idée d'un confinement imposé pour les personnes âgées.


Le Russe Daniil Medvedev a remporté le tournoi de Bercy en dominant en trois manches l'Allemand Alexander Zverev. C'est son premier succès de la saison.

17h56 : A noter qu'une pénalité de 5 heures a été infligée à Louis Burton (Bureau Vallée 2) pour faux départ. Le skipper avait franchi la ligne de départ avec quelques secondes d'avance.

18h13 : Après trois heures de course, les grands favoris sont déjà dans le trio de tête : Jérémie Beyou (Charal) mène la danse, suivi de très près par Charlie Dalin (Apivia) et du Gallois Alex Thomson (Hugo Boss), tous trois à bord de bateaux "volants" de dernière génération.

17h47 : Si vous avez loupé l'image du jour, elle a été prise en début d'après-midi au large des Sables-d'Olonne.

16h37 : Je vous conseille de remettre à jour vos fiches, sur le Vendée Globe, on compte environ la moitié des bateaux qui arrivent à bon port depuis la première édition de 1990, et la course ne compte que trois disparus, dont un marin qui emmenait son bateau aux Sables-d'Olonne. La sécurité des bateaux a été considérablement renforcée après le Vendée Globe 1997, qui avait vu la disparition du skippeur canadien Gerry Roufs.

16h26 : Les courses à la voile sont en réalité dangereuses car en réalité la plupart des concurrents (85%) (hommes et femmes) ont disparu en mer à chaque course à la voile et quelque soit la course à la voile en France ou dans le monde.

16h01 : Il est 16 heures, voici un nouveau point sur l'actualité :

Après quatre jours d'une attente, Joe Biden a remporté l'élection présidentielle américaine. "Je promets d'être un président qui n'essaie pas de diviser, mais de rassembler", a-t-il lancé lors de son premier discours en tant que président élu. Donald Trump n'a toujours pas reconnu sa défaite et dénonce sur Twitter des fraudes électorales.

Les 33 concurrents de la 9e édition de la course autour du monde en solitaire se sont élancés des Sables-d'Olonne à 14h20, avec 1h18 de retard en raison du brouillard.

• Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, et le ministre de la Santé, Olivier Véran, ont assuré que le gouvernement avait renoncé à l'idée d'un confinement imposé pour les personnes âgées.

Lille, dernière équipe invaincue de Ligue 1, a concédé sa première défaite de la saison, aujourd'hui à Brest (3-2) lors de la 10e journée, trois jours après son exploit au Milan AC en Ligue Europa.

14h21 :

14h27 : Les 33 skippeurs de la 9e édition de la course autour du monde en solitaire se sont élancés des Sables-d'Olonne à 14h20.

14h17 : Magnifiques images pour de grands aventuriers ! Ca me fait toujours le même effet le vendee globe ! Bon vent cher.e skipper !

14h16 : Une bouffée de grand air ce Vendee Globe, des grandes dames et grand monsieurs ces explorateurs !

14h26 : Tic tac, plus que quatre minutes avant le départ de la 9e édition depuis les Sables-d'Olonne, à suivre en direct ici.


14h09 : Encore de belles images de nos photographes 📷 https://t.co/Gih4rnmD9m

14h08 : Le départ aura bien lieu à 14h20, confirme le compte officiel de la course sur Twitter.

16h05 : Avec toute cette actualité, il est temps de refaire un point sur l'actualité:

Après quatre jours d'une attente, Joe Biden a remporté l'élection présidentielle américaine. "Je promets d'être un président qui n'essaie pas de diviser, mais de rassembler", a-t-il lancé lors de son premier discours en tant que président élu. Donald Trump, lui, n'a toujours pas reconnu sa défaite.

Le départ de la course, imminent, a été retardé en raison du brouillard aux Sables-d'Olonne. Les 33 skippers vont défier les mers du globe pour cette neuvième édition du Vendée Globe, dans une ambiance inédite marquée par le huis clos et les prouesses technologiques.

Selon Olivier Véran, le couvre-feu puis le confinement "ont permis d'avoir une forme de ralentissement de la progression de l'épidémie". Mais "il est trop tôt pour juger de l'effet du confinement", a ajouté le ministre de la Santé, indiquant que des données consolidées seraient publiées d'ici la fin de la semaine prochaine.

Météo France a levé l'alerte orange pour orages, pluies et inondations dans les départements du Gard et de l'Hérault et des Bouches-du-Rhône.

14h05 : C'est l'Arlésienne. Le départ de la course est de nouveau reportée de 20 minutes, à 14h20 ! La visibilité sur le plan d'eau s'améliore tout de même, comme on peut le voir sur les images publiées sur Twitter par le compte officiel du Vendée Globe.

13h31 : Cette brume me rappelle un merveilleux souvenir début 97 quand on a rejoinT Yves Parlier en bateau avant qu'il franchisse la ligne d'arrivée. Pour le trouver on a dû suivre les bateaux équipés d'un radar tellement on voyait rien. On a remonté le chenal avec lui et devant 30000 personnes. Il était superbe en petites manches et paraissait plus grand que son bateau. Il n'avait pas été classé car il avait dû réparer mais avait tenu à finir le Vendée Globe. Magique.

13h25 : Ohh à 14h le départ; je suis obligée de sortir... hummm quel dommage.. je le reverrai en différé.. les voir s'envoler vers l'inconnu et la tempête, c'est si émouvant

13h24 : Les conditions de sécurité n'étant pas optimales, le départ de la course est de nouveau décalé à 14 heures.

13h07 : Le départ est de nouveau décalé de 20 minutes. Il sera donné à 13h42, indique l'organisateur sur Twitter.

13h04 : les grandes voiles qui sortent de la brume ... ces bateaux sont magnifiques..

13h02 : Il est 13h02, le coup d'envoi aurait dû être donné à cette heure précise. Mais le brouillard vient perturber le départ, retardé de 20 minutes. A suivre en direct ici.

13h54 : Le départ prévu à 13h02 depuis les Sables-d'Olonne (Vendée) est décalé de 20 minutes. La ligne de départ n'est pas assez visible à cause du brouillard, indique sur Twitter le compte officiel de la course.

12h41 : Les 33 skippers s'apprêtent à larguer les amarres pour la 9e édition de la course à la voile. Ils quitteront les Sables-d'Olonne (Vendée) à 13h02. Le départ se fera sans public physique mais vous pourrez suivre le départ en direct sur franceinfo.

12h14 : Pour François Gabart, le vainqueur de l'édition 2012/2013, cette nouvelle édition devrait manquer de certaines saveurs en raison de la crise sanitaire. "Le départ, oui, c'est une vraie folie que ne vont pas connaître les skippers cette année", confie-t-il à francetv sport. Son interview est à lire ici.

12h29 : ''Cette fois, tout est clair dans ma tête". Jérémie Beyou, l'un des grands favoris du Vendée Globe, va s'élancer tout dans moins d'une heure des Sables-d'Olonne. Entretien.

12h29 : "C'est comme un parachutiste qui saute et qui doit se faire confiance".


Les 33 bateaux engagés dans ce tour du monde sans assistance et sans escale vont partir des Sables-d'Olonne aujourd'hui à 13h02. "Ce n'est jamais évident de quitter la terre", confie à franceinfo Yann Eliès, qui a participé à deux Vendée Globe dans sa carrière.

11h29 : Après une semaine de confinement à domicile, chez elle à Lorient, Clarisse Crémer, à 30 ans, s'apprête à découvrir le grand monde. "Je me concentre sur le fait que c'est déjà inespéré de partir. J'ai pris ce confinement comme des vacances", explique-t-elle à nos confrères de francetv sport. Son interview est à lire ici.

09h45 : Comme l'indiquait mon collègue Pierre Godon hier, c'est pour laisser le temps aux JT de donner les titres, ce n'est pas lié à la marée ou une question maritime, tous les quatre ans, c'est la même chose.