Transat : un bateau reste à quai

En direct du Havre (Seine-Maritime), le journaliste Grégory Naboulet revient sur le départ de la Transat Jacques Vabre.

France 2

Alors que 38 bateaux étaient annoncés au départ, ils ne seront finalement que 37. Un skipper âgé de 33 ans, qui devait s'élancer sur la transat Jacques Vabre ce dimanche, a été placé en garde à vue par la police du Havre (Seine-Maritime), vendredi. Une femme a porté plainte, accusant cet homme âgé d'une trentaine d'années de l'avoir frappée et agressée sexuellement.

68 hommes et 6 femmes au départ

A la suite de la prolongation de la garde à vue, les organisateurs de la course ont annoncé dimanche le retrait d'Oman Sail, engagé en Class 40, dont le co-skipper mis en cause faisait partie. Le reste de la flotte prendra bien le départ. "68 hommes et 6 femmes s’élancent du Havre pour cette 13ème Transat Jacques Vabre", précise le journaliste Grégory Naboulet en direct sur place.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les deux skipers \"d\'Oman Sail\", Fahad Al-Hasni (à g.) et Sidney Gavignet, au Havre (Seine-Maritime), le 28 octobre 2017.
Les deux skipers "d'Oman Sail", Fahad Al-Hasni (à g.) et Sidney Gavignet, au Havre (Seine-Maritime), le 28 octobre 2017. (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)