Cet article date de plus de cinq ans.

Balise de détresse pour Lemonchois/Jourdain

Lionel Lemonchois et Roland Jourdain, dont le trimaran Prince de Bretagne engagé dans la Transat Jacques Vabre a chaviré lundi au large du cap Finisterre (nord-ouest de l'Espagne), ont déclenché leur balise de détresse en vue d'engager des secours, a-t-on appris officiellement mardi.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le trimaran Prince de Bretagne des deux navigateurs Français, Lionel Lemonchois et Roland Jourdain. (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)

Dans un premier temps, les deux hommes avaient indiqué ne pas demander assistance, comptant sur leur équipe pour venir les récupérer ainsi que le bateau, long de 23,3 m, qui se trouve à quelque 140 milles (environ 260 km) de Finisterre. La situation météo a cependant évolué défavorablement dans la journée de mardi. Les vents, dans l'après-midi de secteur sud-ouest et d'environ 35 noeuds, devraient se renforcer jusqu'à 40 noeuds. Les vagues vont aussi se creuser un peu plus.

Lemonchois et Jourdain, qui se sont réfugiés dans la coque centrale du multicoque, ont activé leur balise de détresse à 16h20, enclenchant ainsi les secours. Une opération d'hélitreuillage va être déclenchée, sous la coordination du CROSS (Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage) Gris Nez et du MRCC (Maritime Rescue Coordination Centre) Madrid.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Transat Jacques-Vabre

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.