Cet article date de plus de neuf ans.

Cammas toujours en tête, Coville rattrape son retard

Avec près de 300 milles d’avance sur son premier poursuivant, le skippeur de Groupama 3 mène toujours la danse. Il a dépassé hier la mi-course mais son premier poursuivant, Thomas Coville, est en train de refaire son retard…
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Radio France © France Info)

Sur la route sud balayée par les alizés, Franck Cammas est lancé à grande vitesse dans sa quatrième participation à cette reine des transatlantiques en solitaire. A 37 ans, le détenteur du "Trophée Jules-Verne" ne l'a encore jamais gagnée.
_ Derrière lui, à 300 milles, Thomas Coville a profité de cette journée pour fausser compagnie aux vents contraires. Sur la route directe, le skippeur de Sodebo a sauté à pieds joints sur des vents le portant jusqu'à 28 nœuds de vitesse. Depuis, il comble son retard sur Cammas.

Mais les prochaines heures s’annonce rock’n’roll pour certains : un front tropical menace la flotte dont tous les acteurs ne la subiront pas avec la même force.

Derrière les cinq premiers multicoques géants, Roland Jourdain sur Veolia est en tête de la flotte des monocoques de 60 pieds, suivi de près par Jean-Pierre Dick et Armel Le Cléac’h à seulement 10 miles.
_ En plein cœur de l’Atlantique, les quatre premiers de cette flotte se tiennent en moins de 35 milles.

Franck-Yves Escoffier mène la troupe des Multi 50, Thomas Ruyant celle des monocoques de 40 pieds, et dans la catégorie Rhum, les trois premiers, emmenés par Andrea Mura, se tiennent dans un mouchoir de poche.

Gilles Halais, avec agences

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Route du Rhum

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.